Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La navette de sauvetage des Marquises livrée en 2021



Tahiti, le 8 janvier 2020 - Le gouvernement a acté, mercredi, le versement de la subvention pour la construction de la navette des Marquises de la FEPSM.
 
Dans le cadre du renforcement de son activité de sauvetage en mer aux îles Marquises, la Fédération d’entraide polynésienne de sauvetage en mer (FEPSM), association créée le 18 novembre 2009, a obtenu, de l’Etat et de la Polynésie française, l’octroi d’une subvention d’un million d’euros (119 millions de Fcfp).
Cette subvention est destinée à l’acquisition d’une vedette maritime de sauvetage en mer, insubmersible et autoredressable, pour renforcer les actions de l’association de sauvetage en mer de Hiva Oa sur l’ensemble de l'archipel des Marquises. Cette vedette sera équipée d’une civière et pourra contribuer, selon le besoin opérationnel, au dispositif d’évacuation sanitaire disponible aux îles Marquises auquel concourent déjà les avions d’Air Tahiti ou d’Air Archipels, les avions et les hélicoptères des forces armées et la navette maritime Te Ata O Hiva, en charge des transferts sanitaires programmés ou urgents et des évacuations sanitaires urgentes sur demande vers Hiva Oa, ou en cas de besoin vers Nuku Hiva.

La construction de cette vedette de sauvetage en mer est la traduction d’un engagement fort pris par le président de la Polynésie française en faveur des habitants des îles Marquises, et sera effectuée par le chantier naval Bernard S.A, situés à Locmiquélic, dans le Morbihan. Sa construction démarrera en janvier 2020 pour une livraison à Locmiquélic en juin 2021.

Cette vedette de sauvetage devant naviguer en Polynésie française, le suivi de la construction de la vedette sera assuré par la commission régionale de sécurité de Papeete sur présentation du centre de sécurité des navires de Papeete, situé à la Direction polynésienne des affaires maritimes (DPAM), en collaboration avec le centre de sécurité des navires de La Rochelle. La quote-part de la subvention d’investissement promise par la Polynésie française se monte à 500 000 euros, soit 59,7 millions de Fcfp. La commission de contrôle budgétaire et financier de l’Assemblée de la Polynésie française a émis un avis favorable à l’unanimité pour ce projet de subvention lors de sa réunion du 11 décembre dernier.

Rédigé par Avec communiqué le Mercredi 8 Janvier 2020 à 16:59 | Lu 2101 fois





Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus