Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La misère bannie du centre ville de Papeete en journée



PAPEETE, le 10 septembre 2014. La mairie de Papeete vient de rééditer un arrêté municipal «réglementant les attroupements et comportements constitutifs ou à l'origine de troubles à l'ordre public» en centre-ville entre 5 heures et 22 heures. Un premier arrêté municipal de Papeete tentant de cantonner la misère sociale et humaine hors de l’hyper centre de la capitale polynésienne avait été signé fin octobre 2013 et sa durée couvrait une période de six mois (jusqu’en avril 2014, à la veille des élections municipales). Sans effet réel et probant sur les SDF de plus en plus nombreux qui errent en ville, mendient dans les rues ou dorment sur les trottoirs, parfois en pleine journée, cet arrêté municipal a néanmoins été réédité le 28 août dernier. Le texte ne fait jamais allusion directement à ces SDF, plus ou moins pacifiques, plus ou moins sobres que l’on croise en ville, mais il cite par le menu toutes les interdictions qui leur sont faites en journée, au point de rendre cette réglementation difficilement applicable.

Ainsi, «sont interdits tout comportement ou activité de personnes, en mouvement ou en position assise ou couchée, seules ou en groupe, avec ou sans animaux, même tenus en laisse, ainsi que tout dépôt d'effets personnels, de nature à entraver la liberté d'aller et venir, la commodité de passage des piétons, l'accès aux immeubles par les riverains ou, de manière générale, contraires aux textes en vigueur ou de nature à porter atteinte au bon ordre, à la sécurité, la tranquillité et la salubrité publiques». Les lieux où ces comportement sont bannis sont extrêmement précis (voir en encadré) : ils concernent le front de mer, les quelques rues de l’hyper centre et le quartier administratif du gouvernement ou du haussariat. L’interdiction est valable tous les jours, mais seulement de 5 heures à 22 heures.

La publication de cet arrêté municipal est justifié par «les nécessités» et fait suite à de «nombreuses doléances et plaintes de piétons, riverains et commerçants» en raison de personnes dont «les comportements ont pour effet de créer un sentiment d’insécurité particulièrement auprès des catégories de piétons les plus faibles (enfants ou élèves, femmes, etc.)».

Périmètre d’interdiction (de 5 heures à 22 heures)

Dans les rues : boulevard de la reine Pomare-IV : de l'intersection avec la rue Cook jusqu'à la base marine ; rue Bovis : entre le giratoire de la base marine et l'intersection avec la rue des Remparts ; rue des Remparts: de l'intersection précitée au croisement avec la rue Dumont-d'Urville ; rue Dumont-d'Urville : intégralement jusqu'au croisement avec l'avenue Pouvana'a-a-O'opa (giratoire de la présidence) et la rue du Bataillon du Pacifique ; rue du Bataillon du Pacifique : intégralement jusqu'à l'intersection avec la rue des Poilus-Tahitiens ; rue des Poilus-Tahitiens : de l'intersection précitée jusqu'au croisement avec la rue de l'école centrale ; rue de l'école centrale : intégralement jusqu'à la jonction avec la rue Cook ; rue Cook : intégralement.

Les lieux publics suivants : les quais du centre-ville de Papeete : quai des ferries, quai d'honneur, quai des yachts ; la place Vaiete ; la place du Capitaine Temari'i a Te'ai ; la place Jacques-Chirac ; les jardins de Paofai ; la place To'ata.

L’interdiction est valable également, à proximité des établissements scolaires et des commerces (épiceries, restaurants…) pendant leurs heures d’ouverture.

Rédigé par Mireille Loubet le Mercredi 10 Septembre 2014 à 16:59 | Lu 3869 fois







1.Posté par TIHOTI le 10/09/2014 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est pas en cachant la poussiere sous le tapis que l'on regle les problemes ......Bien sur , pour les futurs touristes chinois(???) ca la fout mal , mais c'est en repondant a cette misere avec du social que l'on pourra , peut etre y remedier plus surement qu'en les chassant du centre ville : Allez Edouard , au boulot!!!

2.Posté par teivatane le 10/09/2014 18:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En son temps le dictateur Franco avait édicté les mêmes règles, mettent ainsi fin à la pauvreté !!!!!

3.Posté par Tamatoa Audouin le 10/09/2014 20:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Teaʻi

4.Posté par Tehine le 11/09/2014 01:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Triste ! Cachez moi ces "sans-dents" que je ne saurais voir... Comme au temps de la belle époque, on va recommencer à cacher la misère derrière des artifices, pour plaire aux touristes... Mr Buillard, à quand l'extermination ?

5.Posté par Kedupipo le 11/09/2014 07:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mr Buillard n'a que faire de leurs misères, tout ce qu'il veut c'est qu'ils se cachent pour montrer un semblant de sécurité, de calme, de propreté dans sa ville qu'il n'a jamais su gérer. Un incompétent pour faire court....

6.Posté par titu le 11/09/2014 10:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

aller voir devant la cathédrale aux ortes même de cette dernière vous voyez toous les jours ces SDF boire et fumée de la drogue sous couvert du père christophe qui cautionne leur agissement. les voir harceler les élèves qui sortent de l'école pour quelques piècesqu'ils dépensent en alcool et rebelotte. ils agressent et insultes quiconque ne leur donne rien lorsqu'ils mendit. lorsque certains parent viennent leur faire la morale parce qu'ils embêtent les enfants qui vont juste à l'écolle en face et que cela limite vire à la bagarre. on voie qui ? bein le père christophe qui arrive tel un chevalier blanc pour engueler qui ? bein le parent d'élève et non le SDF complètemen déchier. je vous jure étant témoin de ça tous les jours. l'église me fait gerber !!! cette arrêter est justifer !!! merci le maire !!!

7.Posté par Aito le 11/09/2014 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est incroyable pour un tout petit pays de 270 000 F habitants, on n'arrive pas à gérer ce tout petit pays, c'est grave.

(Fédération Européenne des Associations Nationales travaillant avec les Sans Abri) a publié, en 2009, des chiffres désignant la France comme la «plus mauvaise élève» de l’Europe quant à l’accueil des SDF: notre pays compte ainsi 52 SDF pour 100.000 habitants, tandis que l’Angleterre n’en compte que 19 pour 100.000 et la Finlande 9 pour 100.000.

8.Posté par Aito le 11/09/2014 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans certains pays du sud (Italie, Espagne), la non-séparation constitutionnelle l'Etat, les régions et l'Eglise semble rendre plus facile une gestion locale des personnes exclues du logement. En Espagne, où il y a 26 SDF pour 100.000 habitants, l’Etat donne de l’argent aux Eglises et aux villes, qui peuvent agir sur des petits territoires. En France, «rien ne relève vraiment de la responsabilité des villes», déplore Xavier Vandromme;

A Papeete, il y a environ 400 SDF en ville; INCROYABLE et on n'arrive pas à gérer cette situation. A croire que les hommes politiques ne pensent qu'à leurs gains et le reste de la population misérable est délaissée ???? où se trouve notre humanité.

9.Posté par Allo quoi le 11/09/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nous ne dépassons même pas les 500 000 habitants et on n'arrive pas à aider 400 SDF qui trainent en ville, y 'en a qui attendent le café de père Christophe, tous les matins, assis en face de la cathédrale, laissant passer les jeunes allant au collège, paysage insolite.

Pourquoi ne pas leur attribuer des terres domaniales afin qu'ils puissent cultiver et revendre leurs produits, bien-sûr, encadrés par les éducateurs de rue. Apparemment, ils ont déjà fait une demande au gouvernement mais personne n'a donné suite. Encore une fois, on voit bien que la priorité n'est pas mis en l'homme, dommage.

C'est anormal qu'il existe encore des humains qui n'ont rien à manger et obliger de vivre dans la rue, HONTEUX. La misère ne devrait même pas exister chez nous. On peut vivre mieux et en sécurité si les politiques s'y mettent.

10.Posté par MARARA le 11/09/2014 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce sont vos commentaires qui me font gerber !!! Mes compatriotes SDF ont une cocoteraie dans chacune de leur mains !!! J'aurais été Maire j'en aurais fait autant !!! Parmi eux il y a des retraités qui perçoivent leur pension, et préfèrent vivre dans la rue !!! D'autre parce qu'ils ne veulent pas suivre les règles de la maison !!! Ils ont fait le choix de vivre dans la rue et d'être assistés. La critique est facile, surtout derrière un clavier... quand au Père Christophe je l'em.... et vous avec !!!

11.Posté par amaru le 11/09/2014 15:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana tout le monde,
Il y a un parau paari chez nous "patia te rima i roto i te repo e amu ia oe i te maa". C'est vraie il ne devrait pas avoir de la misère chez nous mais quand on regarde c'est chacun pour soi.Avant la famille tahitien c'est les grand parent, les parent avec le enfants aujourd'hui on entend dire on a plus le temps, c'est fiu, c'est emmerdant etc... Il n'y a plus ce respect.
Voila ia il faut réapprendre à chacun la politesse, l'aimabilité, le sourire, comment on peut résumer "être serviable" avoir un gros coeur. Maururu te taioraa mai parahi.

12.Posté par Popoti le 11/09/2014 16:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Marara,

La misère vous gène mais elle existe bel et bien en Polynésie.

Peut être que vous faites partie des personnes bien intentionnées (ayant un emploi stable) qui assurent qu'il y a du travail pour tous en Polynésie et que les 17.000 sans emploi sont des fainéants. Sans doute, que certains de ses SDF sont dans la rue car ils ont perdus leur emploi.

J'espère de tout cœur que vous et vos proches ne vivrait jamais cette situation.

13.Posté par santucci le 11/09/2014 19:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

lorsque je suis revenue à tahiti ,j'ai été choquée et très peinée de voir toutes ses familles dormir dans la rue , en 1967 il n'y avait qu'un seul mendiant , on disait que c'était le fils de PAUL GAUGAIN , avec tous l'argent que DE GAULLE avait dit de donner au peuple tahitien si tous ses politiques ne c'étaient pas mis l'argent dans leurs poches quel belle et beau pays aurait été ce si beau peuple digne et fier et très propre à cette époque il n'y a regardé les photos de tahiti d'autre fois faite la comparaison avant de dire du mal de ses pauvres gens

14.Posté par Tehine le 11/09/2014 22:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Marara et @Titu :

Oui on peut comprendre le manque de sécurité et de propreté que cela implique. Mais stigmatiser cette population par des arrêtés de ce type n'arrangera rien ! On appelle cela de l'injustice sociale et j'ose espérer que nous polynésiens sommes plus humains que ce genre d'initiatives prises par des ripoux qui s'envoient allègrement des bouteilles de vins à 10 000 balles le mardi après-midi !
Et Marara, Père Christophe t'emmerde aussi et retourne, lui, s'occuper de ceux qui sont dans la misère ! Lui a des solutions plus humaines et efficaces que cet enf**** de Maire.
Un peu de respect, vous pourriez être à la place de ces SDF !

15.Posté par emere cunning le 12/09/2014 09:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tehine,
les "sans-dents", voyez-vous ça, elle s'y met elle aussi, comme saint François (si toutefois ce que l'autre raconte est vrai) !
Eh bé, ché bien que vous êtes alliés, mais un peu de respect quoi ! ET t'es bien une tavini indépendantiste, toi ! Je sais bien que vous préféreriez voir ces personnes que vous avez mises à la rue y rester pour faire avancer votre politique propre qu'à favoriser, exhiber la misère et la montrer à vos copains de l'ONU, mais tout de même. Je sais aussi qu'il ne faut pas en parler, mais je te rappelle que nous avons construit un Centre d'hébergement pour elles. Tu ne crois pas qu'elles y seraient mieux qu'à la rue ? Et maintenant, tu parles de... les "exterminer" ? Vous en êtes là ?

16.Posté par le penseur le 13/09/2014 07:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans un 1ER temps,il faudrait déjà installé des bancs et les SDF ne seraient plus par terre,car regardez bien une chose,avec le monde qu'il y a en ville les endroits où vous avez l'occasion de vous asseoir,si vous n"êtes pas dans un snack ou restaurant,c'est IMPOSSIBLE !! un petit mur,un trottoir,des fois...cela manque d’aménagements.Même pour les fameux touristes,ou la population c'est IDEM.Quand au racket permanent pour la pièce de 100F ,c'est une désolation mais demain attention c'est peut-être nous qui seront à l'heure place.Il faut pour les retraités ,un peu d'attention de leur famille et aussi des maisons qui puissent les accueillir car c'est surtout pour la dignité Humaine des personnes que c'est important.Alors ,bougez vous et installer des BANCS.(même si c'est du béton).

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2020 - 19:39 "Nous sommes tous sur le pont"

Jeudi 29 Octobre 2020 - 17:36 Des fleurs pour la Toussaint

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus