Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La légende de Maui qui attrapa le soleil



La légende de Maui qui attrapa le soleil
A la création du monde, le soleil pensa avoir reçu la mauvaise part : il était le seul à travailler. Regardant la Terre à ses pieds, il enviait ses habitants de pouvoir flâner, dormir... Et comme il était paresseux, il décida de faire comme eux! "Après tout", se disait-il, "je suis un dieu". "Les hommes attendent ma venue et me rendent des hommages, je peux donc faire ce qu'il me plaît !" Aussi, désormais, se leva-t-il très tard, et quelques instants à peine lui suffisaient pour traverser le ciel et se coucher derrière Moorea, pour une longue, très longue nuit. Et la Terre en souffrait cruellement. Il n'y avait pas assez de chaleur pour chauffer les fours de pierres et pas assez de lumière pour préparer les repas.

Maui, le jeune guerrier, voyait les lèvres de sa fiancée Hina qui s'enflammaient à force de manger cru. Quand la tristesse se fut changée en colère, il décida de vaincre le soleil. Maui partit à la recherche des plus grosses lianes, des plus longues algues, des écorces les plus solides. Et quand il en eut fait un immense tas, haut comme cinq hommes, il se mit à tresser un extraordinaire filet de lianes, d'algues et d'écorces. Le jour, il travaillait à la lumière rapide du soleil, la nuit, il travaillait à la lueur des étoiles. Il avait pris comme pièce maîtresse un long cheveu de Hina et, tandis que le soleil, tout endormi et trop pressé, se hâtait de passer dans le ciel, le filet s'agrandissait peu à peu.

Enfin, le piège fut terminé. Alors, profitant de la nuit, Maui jeta le filet sur son épaule et alla jusqu'au récif, au bord du grand trou par lequel le soleil sort de la mer. Puis il attendit. Après une longue, très longue veille, il vit une lueur qui naissait du trou. Cette lueur grandissait et colorait les vagues et les nuages; elle se faisait de plus en plus forte, de plus en plus intense. Les oiseaux se mirent à chanter, et Maui sut que cette lueur était le soleil. Quand les premiers rayons se furent engagés dans l'orifice, Maui jeta son filet, son immense filet qui recouvrit tout le trou, enfermant le soleil. Quand le soleil se vit prisonnier, il se débattit avec fureur, mais le filet tint bon. Vingt fois il tenta de sauter dans le ciel. Vingt fois, il fut repoussé. Vingt fois il tenta de redescendre sous la terre. Vingt fois, il fut retenu. Alors, le soleil commença à chauffer, de chauffer si fort que la mer se mit à bouillonner et la terre à se craqueler, si fort que, un à un, tous les liens du filet brûlèrent. Algues, lianes, écorces..., rien ne résista aux flammes immenses. Rien, sauf le cheveu de Hina la jolie fiancée de Maui. Le soleil eut beau sauter, il eut beau chauffer, enfler, il était saisi par le cou et il étouffait peu à peu. Il perdait peu à peu de son éclat et enfin s'arrêta, épuisé, vaincu.

Alors Maui s'approcha: - C'est moi, Maui, qui ai attrapé le soleil. Et le soleil se fit suppliant: - Délivre-moi, Maui, j'étouffe. - Non ! Je ne te délivrerai pas. Tu resteras éternellement attaché pour le mal que tu as fait à ma fiancée et à mon peuple. Leurs lèvres sont brûlées par les sèves crues et leurs yeux sont emplis de nuit. Tu resteras prisonnier ! - Maui, si tu ne me délivres pas, je vais mourir et si je meurs, ni toi, ni les tiens ne pourrez plus jamais vivre ! Délivre-moi! - Promets-moi d'abord que notre poisson et nos légumes seront cuits avant la nuit ! - Je te le promets ! Et Maui délivra le soleil et le soleil bondit dans le ciel.

C'est depuis ce jour que le soleil se lève si tôt et se couche si tard. Et parfois, quand on regarde le soleil se coucher, on aperçoit, très vite, comme un mince filet vert : c'est le cheveu de la fiancée de Maui qui a été suspendu là afin que le soleil n'oublie jamais sa promesse...

Plus de légendes sur www.tahitiheritage.pf > Insolites > Site légendaire

Rédigé par () le Samedi 14 Janvier 2012 à 06:35 | Lu 1631 fois






1.Posté par Echo le 14/01/2012 07:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’entends les orero tous les soirs à la télé, (un peu fiu)...maintenant des légendes sur le Tahiti info, Dans tout ça je remarque qu’on parle de aito par ci, des aito par là, ben, où sont-ils passés tous ces fiers guerriers d’antan ? On n'en voit plus du tout des guerriers de nos jours. Pourtant au vu de tous les soucis que l'on traverse actuellement grâce à nos incapables, de noveaux heros, ça nous ferait drôlement du bien.

2.Posté par azerty le 14/01/2012 10:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"il enviait ses habitants de pouvoir flâner, dormir"
ça n'a pas trop changé !!

3.Posté par hans le 15/01/2012 11:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

j'adore...!

Nos histoires sont les ++ belles à raconter aux enfants avant de se coucher, ça ne parle que de l'environnement, de mere nature : Alma mater (latin)...

et pas mère patrie et ses assistés-râleurs-fainéants !

4.Posté par Rififi le 15/01/2012 12:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

rohirohi mea ma! Appréciez la beauté de la Légende c'est tout!

5.Posté par Puna le 16/01/2012 09:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est très bien les legendes !! Faut juste faire un peu attention au dosage.

6.Posté par Hei le 18/01/2012 09:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Gros lol, Tamarii Tipaerui a danser cette légende en 2008! Faut le voir, c'est pas mal!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Janvier 2020 - 07:00 À Ua Huka, dans la pension-musée...

Lundi 19 Février 2018 - 10:26 Temple chinois Kanti de Tahiti

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies