Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


La délibération de la discorde à Taputapuatea



Commune Taputapuatea
Commune Taputapuatea
Tahiti le 07 janvier 2021 - Une délibération prise en octobre dernier à Taputapuatea, en faveur de l'épouse du tavana Thomas Moutame, a fait réagir l'opposition qui a déposé une plainte au pénal auprès du procureur de la République. Depuis cette délibération a été supprimée mais la plainte est toujours en cours ...
 
Le 5 octobre dernier, le tavana de Taputapuatea Thomas Moutame a soumis à son conseil municipal une délibération relative à la mise à disposition “d'un bureau équipé à Mme Poema Moutame et de l'utilisation du véhicule de service, dans le cadre de la mise en œuvre du programme d'action communautaire et d'insertion socioculturel”. Poema Moutame devait notamment “piloter” ce programme “à titre gracieux”, étant selon la délibération, “retraitée de formation d'assistance sociale”.

Si on est encore loin de l'affaire Pénélope Fillon, les élus de l'opposition n'ont pas vu du bon œil ce choix “népotique” et l'ont fait savoir lors de la séance du conseil municipal. N'ayant pas été entendu, ils ont pris attache auprès de la subdivision des ISLV puis contacté le haut-commissaire. Ils ont aussi porté plainte auprès du procureur pour prise illégale d'intérêts explique le porte-parole de l'opposition Patrick Becquet.

Les élus de l'opposition ont reçu une réponse du haut-commissaire à leur courrier. La missive les informait que “il allait demander à ses services de contrôler la légalité de cet acte (...). Et notre tavana a reçu un courrier le 4 décembre dernier des services de l'Etat. C'est dommage que cela ait mis trois mois. Après on va nous dire que c'est le Covid, mais je trouve que le Covid a bon dos” regrette Patrick Becquet.

Lors du dernier conseil municipal en décembre, la délibération de la discorde a été supprimée. "On a eu la surprise de voir que l'on nous proposait une autre délibération et qu'on supprimait celle qui avait été votée en faveur de Poema Moutame”, explique le porte-parole de l'opposition.

C'est désormais l'association "éco santé" qui est chargée de piloter le programme d'action communautaire et d'insertion socioculturel. Patrick Becquet précise que Poema Moutame ne fait pas partie du bureau mais "elle est quand même derrière cette association, puisque la présidente est sa collaboratrice. Nous avons aussi voté contre cette délibération car cela ne changera rien au problème" explique-t-il.

Contacté, Thomas Moutame répond à ses détracteurs. Il assure que la première délibération relative à son épouse a été supprimée et explique que “tavana hau a fait une réflexion sur la légalité de cet acte, car elle est à la retraite”. Il rappelle que son épouse devait travailler bénévolement. Il explique aussi que son épouse étant une ancienne assistance sociale, "j'ai juste voulu qu'elle nous apporte son savoir-faire". 
 
Le tavana de Taputapuatea assure aussi qu'il ignorait qu'une plainte était en cours et qu'il l'a appris lors d'un de leurs conseils municipaux. Le tavana Thomas Moutame voit dans cette plainte la preuve que “l'opposition ne veut pas qu'on réussisse, ils ne veulent pas aider les familles. Et pourtant ce sont de bons projets”.

Quoi qu'il en soit, la plainte est toujours en cours, assure Patrick Becquet, "car elle a été en poste pendant trois mois quand même”.
 
Vaite Urarii Pambrun et Pierre Daumont

Rédigé par Vaite Urarii Pambrun le Jeudi 7 Janvier 2021 à 15:44 | Lu 4460 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 20 Avril 2021 - 17:40 Village tahitien : Un projet… de remblai

Lundi 19 Avril 2021 - 21:24 Un hommage à Eddy à Ta'ahiamanu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus