Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


La compagnie fidjienne Air Pacific annonce l’achat de trois Airbus A330-200



La compagnie fidjienne Air Pacific annonce l’achat de trois Airbus A330-200
SUVA, mardi 25 octobre 2011 (Flash d’Océanie) – La compagnie aérienne internationale fidjienne Air Pacific a annoncé mardi sa décision d’acquérir trois Airbus A330-200 avec une première livraison attendue en mars 2013.
Dave Pflieger, directeur général d’Air Pacific, au cours d’une conférence de presse mardi dans la capitale fidjienne, a précisé que ces trois appareils seront achetés neufs, ce qui constitue une première concernant des Airbus et ce volume de commande.
À un prix affiché à quelque six cent millions de dollar fidjiens (environ deux cent quarante millions d’euros) l’unité, cette commande a été financée en partie sur un emprunt à la Caisse nationale de Prévoyance (FNPF, Fiji National Provident Fund) mais surtout à 85 pour cent sur investissements étrangers off-shore, a ajouté le responsable américain.
Les Airbus sont destinés à remplacer d’autres appareils exploités par Air Pacific sur des lignes long-courrier, comme les Boeing 747 et 767, a-t-il ajouté en justifiant le choix d’Airbus par une consommation moindre de l’ordre de quarante cinq pour cent par rapport aux avions actuellement utilisés.
Mardi 19 octobre 2011, Air Pacific a pris livraison de son tout dernier appareil, un Boeing 737-800 qui devrait lui permettre d’augmenter radicalement sa capacité, notamment sur les dessertes régionales proches comme l’Australie et la Nouvelle-Zélande.
Cette nouvelle acquisition (la première depuis 2003) devrait très rapidement permettre à la compagnie fidjienne de passer dès janvier 2012 à une fréquence hebdomadaire de treize vols à destination de Sydney, soit presque le double de la fréquence actuelle, a précisé Dave Pflieger, directeur général.
Sur ce tronçon Fidji-Australie, le nouveau Boeing 737 (baptisé Mamanuca, du nom d’un des plus réputés groupes d’îles fidjiennes en tant que destinations touristiques) devrait assurer le gros de la capacité avec dix des treize vols, le reste étant assuré par un plus ancien Boeing 747-400.
Ce 747 devrait du coup être réaffecté, pour le reste de son temps disponible, sur la ligne Nadi-Hong Kong.
Malgré une très forte expansion sur les destinations asiatiques ces trois dernières années (et l’introduction de dessertes directes vers Hong Kong), l’Australie demeure pour Fidji l’un des plus importants marchés source de son industrie touristique.
Aiyaz Sayed-Khaiyum, ministre en charge du tourisme, de l’aviation civile et par ailleurs Premier ministre par intérim, a souligné, lors d’une cérémonie officielle d’accueil sur le tarmac de l’aéroport international de Nadi, le rôle de « pilier » que jouait la compagnie nationale pour le secteur touristique de Fidji.

Un nouvel Airbus A330-200 pour Hawaiian Airlines

Toujours dans la grande région, à Hawaii, la compagnie Hawaiian Airlines a pris livraison mi-octobre 2011 de son cinquième appareil, un Airbus A330-200, qui a effectué son vol inaugural Los Angeles-Honolulu.
Hawaiian Airlines prévoit un renouvellement de sa flotte qui verra, à l’horizon 2015, treize Airbus dans son parc.

Airbus confiant pour son implantation à venir en Océanie

Concernant la poursuite de son implantation dans la zone Pacifique, Airbus communiquait début octobre 2011 sur le sujet en mode confiant : se basant sur ses plus récentes projections, basées sur les taux de croissance dans la région, l’avionneur européen estimait ainsi que d’ici à 2030, elle aura été en mesure de fournir pas moins de 736 appareils (en service passagers ou fret) pour l’Australie, la Nouvelle-Zélande et les îles du Pacifique.
Parmi les clients cœurs de cible : ceux situés en Australie (Qantas, Virgin Australia), en Nouvelle-Zélande (Air New Zealand).
Début octobre 2011, l’australienne Qantas annonçait, dans le cadre d’une politique d’expansion à destination de l’Asie, sa décision de commander 110 Airbus A320, dont 78 A320neo (modèle lancé fin 2010 et disposant d’une nouvelle motorisation plus économique).
Cette commande servira à renouveler la flotte de Qantas, mais aussi de sa filiale à bas coût Jetstar et une nouvelle compagnie, restant à créer en participation mixte et dédiée aux marchés asiatiques.



Rédigé par paD le Mardi 25 Octobre 2011 à 05:18 | Lu 937 fois





Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués