Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



La commission de placement de la CPS dit oui au prêt de 5 milliards



La commission de placement de la CPS dit oui au prêt de 5 milliards
C'est un premier pas qui doit réjouir le ministre de l'économie : jeudi matin, la commission de placement de la Caisse de Prévoyance Sociale a dit oui au prêt de 5 milliards que sollicite le Pays sur les réserves de la Caisse.

"Cela ne compte pas trop" a relativisé Ronald Terorotua, contacté au téléphone par Tahiti Infos. "On savait que ça allait se passer comme ça, puisque la CSTP-FO est majoritaire dans cette commission", affirme le président du conseil d'administration (PCA), qui est aussi secrétaire général du syndicat O oe to oe rima. "Cette commission sert juste à préparer le dossier, demain ça sera autre chose", estime le PCA, pour qui tout pourrait se jouer "à une voix près" vendredi lors du conseil d'administration.

"On verra bien demain" renchérit le secrétaire général de la CSTP-FO, Patrick Galenon, qui est lui, ouvertement favorable au prêt. "En général, l'avis de la commission est suivi au CA", affirme le syndicaliste et administrateur. Cependant, s'il se réjouit du résultat de la commission de placement, il ne crie pas victoire pour autant. "Je ne sais pas quel sera le résultat du vote de demain" se contente-t-il de répondre, tout en plaisantant à moitié : "On ne sait jamais quelles pressions peuvent être exercées pendant la nuit".

Le conseil d'administration de la CPS est convoqué vendredi matin à 9H. Le syndicat pour la défense des retraités actuels et futurs de la Polynésie française (SDIRAF) d'Émile Vernier a prévu de manifester devant les locaux de la Caisse pour dire son opposition au prêt.

Rédigé par F K le Jeudi 29 Septembre 2011 à 16:21 | Lu 709 fois






1.Posté par Teiki le 30/09/2011 04:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La retraite des travailleurs va etre dilapidee par les incapables qui nous gouvernent, Et cela avec l'accord des politicards du tavini et allies qui n'en ont ríen a faire du devenir de la caisse dans la mesure ou lis ne cotisent pas a la CPS pour leur retraite. Quant au peuple polynesien, il va une fois de plus laisser les soit disant "elus" les rouler dans la farine. Le dicton qui dit que "l'on a les elus que l'on merite" trouve ici son illustration. Ca fait pitie nous.

2.Posté par reira le 30/09/2011 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un cadeau de 5 milliards pour payer les salaires des fonctionnaires qui ne sera JAMAIS REMBOURSE .
Retraités et futurs retraités on vient vous piquer VOTRE ARGENT, celui de vos cotisations, puis on viendra vous dire que l'on ne peut plus payer vos retraites !!!
Il faut sans tarder se débarrasser de cette bande de charlots nuisibles !

3.Posté par MOUSTIC le 30/09/2011 05:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

LA CPS N'EST PAS UNE BANQUE ! SI LES BANQUES NE PRÊTENT PAS AU TERRITOIRE C'EST QU'IL EST INCAPABLE DE REMBOURSER.

4.Posté par Artimon le 30/09/2011 08:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En regardant de très près la composition de cette Commission de Placement de la CPS, on pourrait reconnaitre certains personnages à qui le pays doit des sommes rondelettes. Dès lors, accorder à M. Frebault l'emprunt sollicité c'est le mettre en position de régler quelques vieilles factures... Une sorte de retour sur investissement !
Quant à M. Galenon, il a évoqué des "pressions qui peuvent être exercées dans la nuit" ! Alors là, on dérape carrément dans un érotisme torride !

5.Posté par Jeff le 30/09/2011 09:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Voila un "avant goût" de ce qui nous attends si le pays devient indépendant.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 29 Octobre 2020 - 17:36 Des fleurs pour la Toussaint

Jeudi 29 Octobre 2020 - 17:35 La fréquentation hôtelière coule à son tour

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus