Tahiti Infos

La carcasse d’un cachalot découverte à Kauehi


Tahiti, le 10 mai 2021 – À l’occasion d’une opération de ramassage de déchets sur les plages de l’île de Kauehi, dans la réserve de biosphère de la commune de Fakarava, une équipe de volontaires a découvert la carcasse d’un cachalot échoué.
 
Dans un communiqué publié lundi, la Direction de l’environnement a signalé la découverte de la carcasse d’un cachalot. C’est lors d’un nettoyage des plages de l’île Kauehi, atoll de la commune de Fakarava, qu’une équipe de volontaires a aperçu le corps de l’animal en décomposition. Prévenue, la Diren a à son tour contacté les autorités municipales de l’île. Compte tenu de l’état de décomposition avancée de l’animal, le secteur pouvait s’avérer dangereux. Sous l’effet de la chaleur et des bactéries qui décomposent l’animal mort, la carcasse peut gonfler jusqu’à exploser.
 
Dans son communiqué, la Diren a tenu à rappelé les règles de sécurité à prendre en cas de découverte d’un animal blessé ou mort sur une plage ou le récif. Premièrement, il ne faut surtout pas toucher l’animal. Blessé, ses réactions peuvent être imprévisibles. Mort, il est peut-être porteur de maladies. La Direction de la santé rappelle qu’il est important de prévenir rapidement la brigade municipale de la commune concernée. La mairie, par l’intermédiaire des agents de la police municipale, doit alors mettre en place un périmètre de sécurité autour de la carcasse.
 
Enfin, il est préconisé d’appeler le réseau local d’échouage de Polynésie française au 40.47.66.49 (disponible 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24). S’il s’agit d’une espèce protégée par le code de l’environnement, la Dire pourra préciser les instructions à suivre.


Rédigé par Avec communiqué le Lundi 10 Mai 2021 à 11:06 | Lu 1472 fois