Tahiti Infos

La Papouasie ferme ses écoles après une hausse inquiétante des cas de Covid


Port Moresby, Papouasie-Nouvelle-Guinée | AFP | jeudi 17/03/2021 - La Papouasie-Nouvelle-Guinée va fermer ses écoles, limiter les déplacements non essentiels et rendre le port du masque obligatoire afin de juguler une récente hausse du nombre de cas de Covid-19, a indiqué jeudi à l'AFP un haut responsable en charge du contrôle de la pandémie.

"Toutes les écoles du pays fermeront à la fin de la semaine en raison d'une forte hausse du nombre de cas de Covid-19 dans le pays", a indiqué David Manning, responsable de la lutte contre le coronavirus. 

Dans la capitale Port Moresby, les habitants devront rester chez eux sauf "pour raisons médicales, professionnelles ou commerciales" et les magasins fermeront à 20 heures.

Ces mesures devraient être annoncées par le gouvernement jeudi dans la journée alors que des confinements locaux devraient également entrer en vigueur.

La Papouasie-Nouvelle-Guinée, l'un des pays les plus pauvres du Pacifique, avait été prompte à fermer ses frontières au début de la pandémie, évitant ainsi une dégradation de la situation.

Mais, depuis le 1er mars, elle a enregistré officiellement plus de 1.000 nouveaux cas de Covid-19 sur huit millions d'habitants, soit un doublement du total des contaminations depuis que la maladie est arrivée dans ce pays il y a un an.

Mardi, le pays a recensé 128 nouveaux cas, soit un chiffre record et les experts craignent que que le virus ne soit en train de se répandre un peu partout, le taux de dépistage demeurant très bas.

Toutes les provinces de cette nation de 9 millions d'habitants "connaissent actuellement une hausse du nombre de cas", a affirmé M. Manning.

Le système de santé, notoirement sous-équipé, semble submergé par cette vague épidémique et les autorités redoutent une catastrophe sanitaire. 

Des médecins ont indiqué jeudi à l'AFP que certains hôpitaux ont été contraints de fermer ou de réduire leur capacité d'accueil après que des soignants ont été testés positifs au coronavirus. 

Selon le directeur général de l'hôpital général de Port Moresby, Paki Molumi, environ 70% du personnel est contaminé, tandis que l'hôpital Gerehu, le deuxième de la capitale, a été fermé.

Le ministre de la Santé, Jelta Wong, a dit mercredi à l'AFP  redouter que l'actuelle vague de contaminations ne s'amplifie dans les semaines à venir et a imploré la laboratoire AstraZeneca de livrer en urgence à l'archipel un million de doses de son vaccin qui avait été achetées par l'Australie.

Quelque 8.000 premières doses de vaccins devraient arriver lundi d'Australie, ils seront administrés en priorité aux soignants se trouvant en première ligne.

le Jeudi 18 Mars 2021 à 05:29 | Lu 118 fois