Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



La CPME dénonce la « volte-face » de l’Etat sur la formation continue



Papeete, le 23 septembre 2019 – Dans un communiqué, la CPME Polynésie française s’est élevée lundi contre la décision de la majorité à Paris de supprimer un projet de soutien à la formation continue pour les salariés polynésiens, qui devait permettre la prise en charge du transport des employés pour des formations inexistantes au fenua.
 
La Confédération des petites et moyennes entreprises (CPME) de Polynésie française de Christophe Plée s’est fendue d’un communiqué lundi après-midi pour dénoncer une décision prise par la majorité à l’Assemblée Nationale, ayant des conséquences directes sur la formation continue en Polynésie française. Depuis plusieurs mois, les partenaires sociaux, syndicats de salariés compris, travaillent avec la député Maina Sage et le ministère des Outre-mer pour intégrer des mesures destinées à faciliter la formation des salariés polynésiens. Au titre de la continuité territoriale, l’une de ces mesures vise notamment à financer 300 « passages aériens » pour que des employés polynésiens puissent suivre des formations spécifiques qui n’existent pas au fenua.
 
Mais dans son communiqué, la CPME indique que le 2 septembre dernier, la proposition de Maina Sage a été « supprimée » en commission par amendement. « La position de l’État est totalement incompréhensible puisque l’ensemble des mesures relatives à la formation professionnelle et la continuité territoriale a fait l’objet d’un travail qui a duré trois ans, régulièrement présenté lors des rencontres économiques du Pacifique sud, organisées par le ministère des Outre-mer, en partenariat avec les services de l’État », dénonce la CPME.
 
Et le communiqué de conclure : « les partenaires sociaux et plus particulièrement les TPE de Polynésie française auront beaucoup de mal à accepter ce positionnement de l’État qui foule aux pieds un principe qu’il a pourtant porté haut et fort.... La supposée ‘égalité des chances’. »

 


Rédigé par Antoine Samoyeau le Lundi 23 Septembre 2019 à 17:13 | Lu 1130 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 18:02 Audience renvoyée pour les trafiquants d’ice

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués