Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'homme de Flores nous aurait quitté plus tôt qu'on ne le pensait



Le crâne de l'homme de Flores, à gauche.
Le crâne de l'homme de Flores, à gauche.

Le mystérieux homme de Florès, découvert en 2003 dans une caverne de l'île indonésienne du même nom, aurait disparu il y a 50.000 ans, soit bien avant que ce que l'on croyait, selon une étude publiée mercredi dans la revue Nature. 

L'Homme de Florès a été décrit à partir d'un squelette (crâne quasi intact, fémur, tibia, mains et pieds incomplets, bassin partiel, fragments de vertèbres...) et quelques restes d'un autre individu, mis au jour en septembre 2003 dans la grotte de Liang Bua. Cette cavité calcaire se trouve à 14 km au nord de Ruteng, capitale de la province de Manggarai (Florès occidental).

Depuis cette découverte, les Homo floresiensis, parfois surnommés "Hobbits" comme les petits personnages du "Seigneur des anneaux" de Tolkien, ont suscité de nombreuses controverses scientifiques.

D'abord au sujet de leur morphologie et leur origine. D'une taille d'environ 1m pour 25 kg, ils étaient dotés d'une tête anormalement petite par rapport à leur corps, abritant un cerveau d'une taille similaire à celui d'un chimpanzé. 

Espèce à part ? Descendant d'autres hominidés ? Homo sapiens atteint de nanisme, de microcéphalie ou encore de trisomie ? Une chose est sûr: Homo floresiensis déchaine les passions.

Selon une dernière étude publiée en février qui se base sur la morphologie crânienne du "petit homme", il n'a rien d'un Homo sapiens mais plutôt de véritables ressemblances avec l'Homo erectus.

Mais nouveau rebondissement, c'est maintenant son âge qui est remis en question. 

Lors de nouvelles fouilles entreprises entre 2007 et 2014, Thomas Sutikna, de l'université de Lakehead au Canada, et ses collègues (dont certains ont participé aux premières fouilles) ont revu la datation des couches de sédiments de la grotte. 

Résultat: l'homme de Flores a disparu de la grotte de Liang Bua il y a 50.000 ans, et non pas 12.000 ans, comme on le croyait auparavant.

D'autres espèces ont disparu sur l'île il y a 50.000 ans, sans que l'on sache pourquoi. "Vautour, oiseaux échassiers, Stégodon pygmée (un cousin depuis disparu des éléphants) et même le Komodo ont disparu au même moment que l'homme de Florès",  explique dans un communiqué Matt Tocheri, également de l'Université de Lakehead et coauteur de l'étude. 

Mais tout cela suscite une autre interrogation ! L'homme de Flores a-t-il survécu suffisamment longtemps pour rencontrer l'homme moderne qui a atteint l'Australie, il y a environ 50.000 ans ? 

Avec AFP


Rédigé par RB le Jeudi 31 Mars 2016 à 06:53 | Lu 470 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués