Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L’étude qui rassure à propos des champs électromagnétiques



PAPEETE, 5 novembre 2018 - Une communication faite lundi en conseil des ministres fait état de niveaux de champs électromagnétiques mesurés très inférieurs aux valeurs limites, en Polynésie française, dans le périmètre des antennes-relais situées à proximité de structures accueillant des enfants.

Dans une loi du Pays promulguée l’année dernière, l’Assemblée de la Polynésie française a adopté des dispositions tendant à protéger la population en matière d’exposition aux ondes électromagnétiques. La loi prévoit notamment que le gouvernement mette en œuvre une campagne de mesures et de surveillance des niveaux d’exposition du public aux champs électromagnétiques sur l’ensemble du territoire. C’est dans le cadre de cette obligation réglementaire qu'une communication a été proposée, ce lundi lors du Conseil des ministres, pour faire un point sur la mise en œuvre de cette campagne de mesure.
 
La réalisation des mesures a été confiée à l’Agence nationale des fréquences au travers d’une convention cadre établie en juillet 2017 pour une durée de cinq ans. La liste des sites à mesurer a été fixée par le Pays et vise en particulier les antennes-relais se trouvant à proximité de structures accueillant des enfants. Les mesures effectuées réalisées dans leur périmètre ont consisté à relever le niveau du champ électromagnétique, sur plusieurs points se situant dans un rayon de 100 m autour d’une antenne-relais. 

Il ressort, après cette campagne de mesures, que les niveaux de champs électromagnétiques relevés par l’agence nationale des fréquences sont de "11,8 à 19 fois" inférieures aux valeurs limites établies par la recommandation européenne du 12 juillet 1999, note la compte rendu du Conseil des ministres diffusé lundi en début d'après-midi, en soulignant que ces valeurs limites fixées par la recommandation sont elles-mêmes "50 fois inférieures aux seuils à partir desquels des effets physiologiques indésirables sont démontrés".

Rédigé par TI le Lundi 5 Novembre 2018 à 14:44 | Lu 1160 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Novembre 2018 - 18:31 Jaloux, il mord sa compagne au visage

Jeudi 15 Novembre 2018 - 17:26 Le salon du livre ouvert au public depuis jeudi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués