Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L'étau se resserre autour d'Anthony Jamet



TAIARAPU EST, le 09/02/2017 - Plusieurs élus du conseil municipal de Taiarapu-Est demandent des comptes à leur maire Anthony Jamet, président également de Secosud. Ils veulent comprendre les raisons qui le motivent à choisir EDT-Engie pour l'électrification de la partie Sud de Tahiti pour ces 17 prochaines années. Ces derniers demandent de modifier l'ordre du jour du prochain conseil municipal.

Rien ne va plus au sein du conseil municipal de Taiarapu-Est. L'affaire a été révélée par nos confrères de Tahiti Nui Television.

De plus en plus d'élus au sein du conseil municipal s'interrogent sur les motivations de leur maire et président de Secosud, Anthony Jamet, à soutenir la candidature d'EDT-Engie pour assurer l'électrification au sud de Tahiti, sur les 17 prochaines années.

Parmi ces élus, on retrouve Pierrot Metua, élu de Faaone : "je lui reproche ce manque d'information par rapport aux problèmes de Secosud. Cela fait plus d'un an que cela dure et nous sommes dépourvus d'informations à ce sujet", explique-t-il.

"Aujourd'hui, ma population me pose des questions, comme celle-ci : pourquoi la lumière de notre lotissement ne fonctionne pas encore ? Je ne sais pas quoi leur répondre. Suite aux problèmes au sein du syndicat, nous restons dans l'attente, et ce n'est pas bien. Nous, nous avons été élus par la population. Celle-ci a besoin de savoir ce qu'il se passe. C'est elle qui doit bénéficier de tout ça. Ça fait un an que cette affaire d'éclairage dure. Il y a des demandes d'aides de la population qui n'ont pas été honorées", poursuit-il.

Les frondeurs demandent même au maire, la mise en place, lors du prochain conseil municipal, d'une délibération pour désigner les délégués du conseil municipal au sein du syndicat.

Pour Patricia Lenoir, maire déléguée de Tautira, la démarche de Pierrot Metua est tout à fait légitime. "On veut comprendre ce qui se passe."

Par ailleurs, Keitapu Maamaatuaiahutapu, suppléant d'Anthony Jamet au sein de Secosud, avoue être étonné de la tournure que prend ces événements. Il regrette aussi le manque de communication à ce sujet, au sein du conseil municipal. "Il y a des tensions entre les conseillers municipaux et les délégués au sein de Secosud. Je lui avais déjà dit il y a 3 ans qu'EDT s'est chargé durant 25 ans d'assurer l'électrification sur nos communes. L'idéal serait que maintenant ce soit nous qui reprenions en main les choses. C'est à redistribuer le travail. Il n'a pas pris en compte mon avis, tant pis."

La remise en cause du vote du conseil syndical en janvier dernier qui donnait faveur à Teva Rua Nui est incompréhensible, selon Keitapu Maamaatuaiahutapu. Le suppléant d'Anthony Jamet estime que "c'est une affaire politique". "Ce n'est pas évident parce que notre maire fait également partie de la TEP et je sais qu'il y a aussi la politique derrière tout cela. Mais ce n'est pas mon problème, c'est le sien. Ce qui est sûr, c'est que nous n'avons pas les mêmes objectifs politiques.", assure Keitapu Maamaatuaiahutapu.

Après l'annulation du vote du conseil syndical, en janvier dernier, Keitapu Maamaatuaiahutapu se dit attristé par la décision du président de Secosud. "Teva Rua Nui proposait de baisser ses tarifs jusqu'à 13 francs le kWh, et ils allaient aussi aider les communes financièrement. Bon après je ne suis pas sûr de cela. Parce que ce n'est pas évident aussi pour nous, conseillers municipaux, d'aller voir notre maire pour obtenir des explications."

Face à ce manque de communication, un élu du conseil municipal a pris la décision de faire circuler une pétition pour demander des comptes au tāvana de Taiarapu-Est. Celui-ci devrait apporter plus d'éclairage à ce sujet lors du prochain conseil municipal qui devrait se tenir la semaine prochaine, entre lundi et mercredi.

Une marche pourrait, par la même occasion, avoir lieu dans les prochains jours.

Malgré nos multiples tentatives, nous n'avons pu joindre Anthony Jamet.

Rédigé par Corinne Tehetia le Jeudi 9 Février 2017 à 16:53 | Lu 3938 fois

Tags : SECOSUD






1.Posté par RIPOUX le 09/02/2017 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo au conseil municipal de Taiarapu Est, il faut virer ces Ripoux.
Comme ceux de la TEP où Jamet travaille. Quand on sait que Trouillet dirigeant de la TEP a été recasé par LAUREY et est l'auteur de l'avenant 17 qui donne tout à EDT ENGIE, je trouve c'est incroyablement louche. J'aimerai bien savoir combien ils sont payés en dessous de table.
On comprends mieux maintenant l'attitude de Jamet à être un pro Engie coute que coute. Ils doivent bien se gaver tous ces voyoux. C'est dégueulasse.

RIPOUX

2.Posté par Pavlova le 09/02/2017 22:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est bien sympa Antony JAMET le probleme n'est pas la....mais quand on habite en permanence a Papeete et qu'on y connait strictement rien au domaine de l'electrification et bien voila on voit ce que cela donne. Il a beau dire qu'il travaille pour le peuple mais il ne se rend pas compte que le Gouvernement le manipule et il est pris dans l'etau.
Mais la ou tout est dramatique c'est qu'il va falloir choisir entre la Peste et le Cholera. Les zozos en face des ogres financiers profiteurs d'Engie....ils sont sans doute encore pire quand on voit qui sont les actionnaires qui sont tous des "veritables has been" qui se sont plantes dans pleins d'affaires locales. Pauvre fenua va.
Meaaroha tatou teie mau feia taviri te nunaa no ta ratou puta a nae.

3.Posté par Pierre Carabasse le 10/02/2017 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si j'ai bien compris, habitant Papenoo, j'ai intérêt à acheter un morigaz et un stock de bougies. J'ai l'habitude, j'ai vécu 6 ans sans électricité.... mais adieu internet !

4.Posté par Tobias le 10/02/2017 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

bah, tous les prétextes sont bons pour conquérir le pouvoir. A Hitiaa ou à Taiarapu, même combat, mais dans des sens différents. L'électricité, l'intérêt général, la population... c'est un alibi... Par contre, je note que l'un des candidats distille habilement des infos sur son offre (avec des prix alléchants... sur les 30 premiers kWh seulement, et valables seulement la première année... lol) et que l'autre ne communique pas. Mais on est dans une procédure de marché public. N'est-ce pas normal que seuls les membres du SECOSUD aient ces infos?? Il me semble que les offres du candidat sont sensées être secrètes.

5.Posté par Etienne Hapoa le 10/02/2017 17:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh les gars, le tavana de Taiarapu-Est est trop fort ! Il a convoqué tous les élus frondeurs, un à un aujourd'hui. Résultats : 80% des élus ont barré leur nom sur le courrier demandant de modifier la composition du secosud. Le conseil municipal a été repoussé. Pire que ça : il leur paie à manger mardi prochain avec comme plat de résistance une grande messe à 14 heures dans son bureau célébrée par le bureau d'études pour dire aux élus : EDT, c'est le meilleur choix. Même les agents sont convoqués à cette réunion. Meama, c'est quoi ce cirque ? Et l'Etat ne lève pas le petit doigt et cautionne tout ça.

6.Posté par Mike le 10/02/2017 20:20 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Encore les imbeciles qui cherchent a prendre le pouvoir et braquer les projecteurs sur eux. Faites donc venir des auditeurs exterieurs si vous ne croyez pas en Jamet !

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués