Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


L'égalité professionnelle, facteur de bien-être au travail



L'égalité professionnelle, facteur de bien-être au travail
PARIS, 17 avr 2012 (AFP) - L'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes est un facteur "important" de bien-être au travail, selon 9 femmes sur 10 et 8 hommes sur 10, selon un sondage Mediaprism pour le think tank "La Fabrique Spinoza" et "Le Laboratoire de l'égalité", qui doit être présenté mercredi.

A la question de savoir si "l'égalité entre les femmes et les hommes est un facteur très, assez, pas tellement ou pas du tout important du bien-être dans le travail ?", 59% des femmes répondent que c'est "très important", 32% que c'est "assez important", soit 91% des femmes interrogées qui jugent ce point "important".

9% d'entre elles jugent que ce n'est "pas tellement important", poursuit le sondage qui doit être présenté lors d'un colloque consacré à l'égalité mercredi.

Chez les hommes, ils sont 47% à trouver ce critère "très important", 37% "assez important", (soit au total 84%), 14% "pas tellement important", et 2% "pas du tout important".

Quant à savoir si "au sein de (leur) structure professionnelle, il y a égalité entre les femmes et les hommes", 47% des femmes répondent "oui" (40% des hommes), 20% disent "non mais cela s'améliore" (34% des hommes), 8% "non, et c'est de pire en pire" (3% des hommes), et 25% "non, et cela ne bouge pas" (23% des hommes).

S'ils devaient devenir parents dans leur entreprise, 29% des femmes et 27% des hommes pensent qu'ils auraient "du mal à concilier travail et vie professionnelle", 23% des femmes et 17% des hommes que leur "organisation (les) accompagnerait au mieux", 20% des femmes (et 10% des hommes) craignent que "cela ne porte préjudice à (leur) carrière".

8% des femmes et 7% des hommes pensent qu'il leur faudrait choisir "entre être parent ou travailler".

32% des femmes et 49% des hommes ne citent "rien de tout cela".

L'enquête a été réalisée sur internet du 6 au 10 février auprès de la communauté EmailetVous, composée d'internautes de 18 ans et plus. Echantillon redressé selon la méthode des quotas.

jc/jg/jmg

Rédigé par AFP le Mardi 17 Avril 2012 à 06:08 | Lu 936 fois





Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies