Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


L'association "Les p'tits aitos du fenua" s'inquiète du bien-être des enfants au bloc



PAPEETE, le 01 février 2017 - Créée en octobre 2016, l'association "les p'tits aitos du fenua" a pour objectif d'accompagner les enfants (et de leur parents) avant et après une opération au bloc opératoire du centre hospitalier de la Polynésie française.

Familiariser les enfants avec l'hôpital et le bloc opératoire est l'objectif que s'est fixé l'association de l'équipe du bloc opératoire du Taaone, "Les p'tits aitos du fenua". Cette association a été créée en octobre dernier et officialisée au Journal Officiel le mois suivant. Cette création émane surtout d'une volonté des équipes infirmières d'essayer d'améliorer la prise en charge des enfants , hors médical, lors d'une opération et de rendre plus agréable ce moment particulièrement difficile, tant pour les enfants que pour les parents.


La première opération est souvent le premier contact qu'ont les enfants avec le milieu hospitalier. Beaucoup en sortent traumatisés. Ainsi, afin de diminuer ce traumatisme, l'association souhaite rendre l'espace du bloc opératoire plus ludique et adapté aux enfants. "Des études ont montré que si tu mets un vrai accent sur la prise en charge des enfants, en mettant en place des objets ludiques et un environnement enfantin autour d'un acte médical, que ce soit une perfusion ou une opération, les enfants sortent avec beaucoup moins d'appréhension et les fois suivantes, n'ont pas peur de revenir à l'hôpital", indique Sophie, la présidente de l'association.

Selon l'infirmière, le fait que l'enfant soit moins stressé et plus à l'aise dans l'environnement permet "de franchement diminuer les doses de médicaments qu'on utilise et aussi de diminuer les temps de séjour des enfants qui rentrent plus vite chez eux. Cela permet également de mieux accompagner les parents sur des choses qu'ils ne maîtrisent pas forcément et d'essayer d'améliorer l'information qui doit être délivrée".


L'association "Les p'tits aitos du fenua" s'inquiète du bien-être des enfants au bloc
Ainsi, l'enfant serait impressionné, si ce n'est terrorisé, dans l'environnement hospitalier mélangeant enfants et adultes, où tout va vite. C'est un environnement très technique et impressionnant, où le personnel est masqué et chapeauté. La jeune association s'est donc fixée comme objectif de récolter des fonds pour mettre en place des actions dans le but de rendre moins hostile le parcours du bloc opératoire pour les enfants.

"Nous avons acheté des gommettes afin que les enfants puissent personnaliser les masques que nous utilisons pour les endormir. Cela leur permet de s'approprier ce masque. Les enfants peuvent ensuite le ramener chez eux. On a aussi des paillettes pour décorer les plâtres, en attendant d'avoir un peu plus de moyens pour acheter des bandes de résine colorées", raconte la présidente de l'association.

Un diplôme a également été mis en place pour valoriser le courage et la bonne conduite des enfants. Ces derniers le ramène à la maison et peuvent le montrer fièrement à leurs frères et sœurs. Ce dernier est signé par les membres de l'équipe.

L'association "Les p'tits aitos du fenua" s'inquiète du bien-être des enfants au bloc
"Une autre étude montre que les tablettes ont un effet hypnotique, les enfants sont distraits par ce qui se passe sur l'écran et oublient l'environnement hospitalier. Dans la salle d'opération, cela permet de mettre en place les outils de surveillance, le masque... Et surtout, la tablette permet de faciliter la séparation avec les parents". Ainsi, pour récolter les fonds nécessaires et acheter les tablettes, l'équipe a mis en place une vente de badges personnalisés en pâte "Fimo". Ces badges sont décorés de "dessins ludiques, d'une raie ou des poissons et nos noms y sont inscrits. Ces badges donnent des repères à l'enfant. Depuis que nous avons mis en place ces actions, on note une vraie différence chez les enfants et leurs parents. Les enfants sourient plus, les parents aussi. Nous sommes en train de répandre ces badges dans les autres services. L'idée a plu à tout le monde."
De plus, la pharmacienne de l'hôpital va dans le sens de l'association et a accepté de commander des coiffes hygiéniques avec des motifs en plus des simples modèles
verts.

Enfin, l'association travaille également sur un projet de fresque murale pour décorer le service. "Nous sommes en train d'en discuter. C'est un de nos brancardiers et des membres de l'équipe qui réaliseront le dessin. S'intègre aussi dans ce projet, une idée de décorer les plafonds pour les enfants allongés dans un brancard." L’association lance également un appel au don de jouets : "Nous aimerions également faire des petits cadeaux aux enfants en même temps que la remise du diplôme. Si vos lecteurs ont des jouets à donner, des petites peluches en bon état ou encore des livres pour compléter notre bibliothèque, nous sommes preneurs", conclut Sophie, qui a encore plus de mille et un projets en tête pour améliorer le bien-être des enfants au bloc opératoire.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mercredi 1 Mars 2017 à 18:20 | Lu 1076 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués