Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L'administration du Pays amorce son virage numérique



Le Président a demandé aux représentants des services publics un effort particulier pour atteindre une amélioration sensible de leurs outils d’information.
Le Président a demandé aux représentants des services publics un effort particulier pour atteindre une amélioration sensible de leurs outils d’information.
PAPEETE, le 7 juin 2016. L'administration du Pays prépare un portail sur internet pour regrouper les informations mises en ligne par ses services. Ce portail devrait être mis en service en novembre prochain. Des démarches pourront alors être faites en ligne.

Déclarer sa TVA sera-t-il bientôt possible depuis son smartphone sur un chantier à Takume ? C'est en tout cas l'objectif de l'administration du Pays. Les agents de l'administration étaient réunis ce mardi pour la Conférence du service public pour parler des systèmes d’information et de la transformation numérique de l’administration. « Nous avons retenu ce thème car il est essentiel que notre administration réussisse le virage numérique. Il nous faut prendre ce virage numérique, le tenir et le suivre, voire le forcer », a mis en exergue le président du Pays Edouard Fritch. Il a souligné la nécessité, pour chacune des entités de l’administration, de se doter d’un système d’information performant, afin de disposer d’éléments d’observation et d’analyse sur le secteur dont elles ont la charge, ainsi que sur leur activité. Cette transformation numérique est très utile à la fois pour les décideurs, les contribuables, ainsi que pour le pilotage des politiques publiques. Elle est également indispensable aux entreprises et aux porteurs de projets.

Quel est l'objectif ?
Le but est "d'améliorer et simplifier les services aux particuliers, répondre aux attentes des entreprises, se rapprocher des îles et lutter contre la fracture numérique et gagner en productivité". Olivier Kressmann, président du Medef, a détaillé devant les agents de l'administration les attentes des entreprises : "L'innovation est indispensable pour une reprise économique et durable", a-t-il souligné. "Pouvoir consulter en ligne les informations utiles, remplir les formalités administratives depuis son bureau ou sa maison, interagir avec l'administration sans devoir faire la queue dans une file d'attente nous permettront d'être plus compétitifs."
Actuellement, il existe différents sites internet selon les services. La Direction de la modernisation et des réformes de l'administration travaille sur un portail permettant l'accès à toutes les données mises en ligne par ces services. "Il présentera un annuaire des services, les démarches en ligne, un espace privé…", a détaillé Charlotte Teraiarue de la direction de la modernisation et des réformes de l'administration.
Ce portail devrait être dévoilé le 15 novembre prochain lors la 2e journée de l'innovation publique.

A quoi ça sert ?
En transformant le système d'information de l'administration du Pays et en optant pour le numérique, il y aura deux conséquences. D'abord pour l'administration, le but est d'étendre le droit de communication des données administratives entre les administrations et de permettre l'échange de données entre les administrations pour traiter les demandes des usagers. Ainsi, si vous avez déjà donné un document à une administration, vous ne serez pas obligé de le donner une nouvelle fois. Les documents pourront être transmis entre administration.
Au niveau des usagers, cela facilitera les démarches. Alors qu'actuellement, il faut souvent se déplacer à Papeete pour réaliser des démarches administratives, un certain nombre de démarches pourront être faites par internet et éviter un aller-retour pour un îlien.

Quelles sont les difficultés ?
Lorsqu'on réalise des démarches en lignes, on donne aussi un certain nombre d'informations confidentielles. Pour qu'il n'y ait pas de "fuites", il faut respecter des règles de sécurité et de protection des données à caractère personnel. "Si les citoyens n'ont pas confiance, cela ne marchera pas", a résumé Garance Mathias, avocate spécialiste dans l'information sur internet.
Les enjeux du passage au numérique sont importants pour la Polynésie française en raison notamment de la géographie. "En matière d'e-santé et d'e-éducation, la sécurité ne sera pas une option", souligne Jean-Marc Gremy, spécialiste de la sécurité de l'information.


La signature électronique ?
Les actes des autorités administratives pourront être signés électroniquement. Comme la signature manuscrite au bas d'un document papier, la signature électronique permet d'identifier l'auteur d'un document numérique. La signature électronique est un élément-clé de la dématérialisation.

Quels seront les premiers services ?
Le Pays a d'abord travaillé sur cinq téléservices. Il s'agit de la déclaration de la TVA (Direction des impôts et des contributions publiques), du dépôt de la demande de reconnaissance de titre de propriété individuelle (Direction générale des affaires économiques), de la situation administrative d'un véhicule (Directions des transports terrestres), de la traduction de documents en ligne (Service de la traduction et de l'interprétariat), la demande d'approche des mammifères marins (Direction de l'environnement).

Quel cadre législatif ?
Le Pays va devoir légiférer pour permettre à l'administration de passer à la voie numérique. C'est nécessaire pour "permettre la dématérialisation des actes et les échanges par voie numérique, pour créer des conditions juridiques connues de tous, sécuriser 'les offres de services administratifs accessibles par voie électronique, permettre l'interopérabilité des services".

Quel impact sur la démocratie ?
La transformation numérique est aussi "le garant, pour les concitoyens, d’une démocratie effective, d’une action publique qui s’opère en toute transparence ", a souligné Edouard Fritch ce mardi. Une administration interactive permet la collecte des données (Big Data) et permet de fournir des données (Open Data) aux citoyens.




Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 7 Juin 2016 à 12:16 | Lu 1930 fois







1.Posté par LEPETANT le 07/06/2016 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

40 ans de retard par rapport au secteur privé.

2.Posté par yenamarre! le 08/06/2016 09:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et encore ! faudra sensibiliser ces "vieux" a utiliser cette technologie ! et la c'est pas gagne ! il vaudrait mieux qu'ils partent à la retraite et laisser la place aux jeunes qui sauront l'utiliser voir même l'améliorer !!!!!!!

3.Posté par simone grand le 08/06/2016 12:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A yen a marre, la jeunesse ou la vieillesse n'ont rien à voir à l'affaire comme dirait Brassens dans sa chanson: "Quand on est c..".
Toute une équipe de jeunes et moins jeunes dirigée par ma pomme la plus vieille fut persécutée par de plus jeunes qui considéraient le numérique suspect. C'était il y a à peine 24 ans.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus