Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



L’Etat prêt à verser une dotation de 6 milliards… mais toujours sous conditions



L’Etat prêt à verser une dotation de 6 milliards… mais toujours sous conditions
Cinquante millions d’euros, soit 6 milliards de francs pacifique, au versement échelonné entre 2011 et 2012 en fonction de l’avancement du plan de redressement de la Polynésie française : c’est la proposition alléchante faite par l’Etat au Pays. Il ne s’agit ni d’un don, ni d’une subvention supplémentaire, mais d’une « facilité de trésorerie » précise-t-on bien au gouvernement, c’est-à-dire que cet argent devra être remboursé.

C’est toutefois une bonne nouvelle pour un Pays confronté à d’ « importante difficultés de trésorerie liées à la crise économique et à la baisse de ses recettes fiscales et douanières », comme le stipule l’amendement déposé à la loi de finances rectificatives pour 2011 à l'Assemblée nationale.

Mais voilà, c’est devenu une habitude, l’Etat conditionne son aide à plusieurs points précis. Les principaux sont la cession à l’État de l’immeuble du boulevard Saint-Germain, et la cession de la participation qu’elle détient dans la banque SOCREDO.

Du côté du gouvernement Temaru, on explique qu’une réponse co-signée par le président et le vice-président va être envoyée d’ici peu au gouvernement central, et que c’est un « oui, mais». Le Pays ne serait ainsi pas hostile au rachat par l'Etat de l’immeuble du boulevard Saint-Germain, si les services qui y sont actuellement logés (Délégation polynésienne à Paris, Air Tahiti Nui) peuvent y rester à un loyer acceptable. Le point d’achoppement porterait plutôt sur la cession des parts du Pays dans la Socredo.

La réponse officielle du Pays devrait être communiquée prochainement.

Repéré par nos confrères des Nouvelles de Tahiti, l’amendement à la loi de finances rectificative est disponible ici : www.assemblee-nationale.fr, et reproduit dans son intégralité ci-dessous.

« Il est créé une dotation d’ajustement exceptionnelle pour la Polynésie Française, versée en 2011 et en 2012. Le montant maximal de cette dotation est fixé à 50 millions d’euros sur deux ans.

La Polynésie française connaît d’importantes difficultés de trésorerie liées à la crise économique et à la baisse de ses recettes fiscales et douanières. La récente période est ainsi marquée par une absence de croissance, accompagnée d’une forte réduction des emplois. Cette dotation d’ajustement exceptionnelle a pour objectif de combler un déficit de trésorerie de la collectivité et lui permettre de s’engager dans la voie du redressement. Il est proposé que cette aide soit financée par le redéploiement des crédits disponibles sur la mission « Outre-mer » et la mobilisation des crédits mis en réserve.

Une mission d’assistance a été demandée par deux présidents polynésiens successifs et acceptée par le Premier ministre le 1er février 2010. La collectivité s’est engagée, avec l’appui du Gouvernement français, dans le suivi des préconisations de cette mission d’assistance qui implique des mesures de redressement fortes mais nécessaires.
Dans ce contexte, le versement de cette dotation d’ajustement exceptionnelle est conditionné à la mise en œuvre du plan de redressement tel qu’il a été décliné en termes d’économies concrètes et de trajectoire d’amélioration des comptes de la collectivité. Le versement de l’aide interviendra en plusieurs tranches en fonction des avancées concrètes constatées dans la mise en œuvre du plan de redressement.

Cette aide exceptionnelle est également conditionnée à l’engagement irrévocable de la part de la collectivité avant la fin de l’année 2011 :
- de céder à l’État le bien immobilier situé boulevard Saint-Germain ;
- de céder la participation qu’elle détient dans la banque SOCREDO.

Le produit de ces deux cessions viendra diminuer le montant de la dotation d’ajustement exceptionnelle créée par le présent amendement.

Le versement de l’aide permettra ainsi d’assurer le paiement des fournisseurs et le rattrapage des versements au Fonds intercommunal de péréquation. La création de cette dotation exceptionnelle s’inscrit dans une démarche de soutien budgétaire en coopération avec la collectivité permettant d’améliorer l’équilibre du budget de la collectivité et notamment de préserver la capacité d’autofinancement. »

Rédigé par F K le Mercredi 14 Décembre 2011 à 16:18 | Lu 2278 fois

Tags : FINANCES






1.Posté par Chontal le 14/12/2011 19:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si ça c'est pas un etat colonialiste on se demande c'est quoi?

2.Posté par emere cunning le 14/12/2011 21:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"L’Etat conditionne son aide à plusieurs points précis. Les principaux sont la cession à l’État de l’immeuble du boulevard Saint-Germain, et la cession de la participation qu’elle détient dans la banque SOCREDO. "

Impossible to comment, THAT FRANCE just makes us want to vomit. BEURKKKKKKKKKKKKKKKKKK.

3.Posté par TEIVATANE le 15/12/2011 05:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cela s'appelle s'attaquer aux signes extérieurs de richesse !!!!!
Quand le fenua est le deuxième pays en nombre de porsches par habitants (derrière Monaco!!!!) et que plus de 30% de la population est en dessous du seuil de pauvreté, l'état se doit de prêter sur des bases saines et justes, car il a des comptes à rendre à ses propres contribuables métropolitains !!!!!!
Et comme par hasard, tous nos politiques se rejoignent afin de protéger leurs richesses au dépend des plus démunis.....
Tous pareils !!!!!!!

4.Posté par Vaea le 15/12/2011 07:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'Etat nous met bien le nez dans la m****....à croire que c'est presque jubilatoire pour eux.

Pour ce qui est des 6 milliards, ils veulent préserver la paix sociale jusqu'aux élections, histoire de pas faire de vague. En gros on peut souffler jusqu'en avril, après, il n'y aura plus un kopek et plus personne n'en aura rien à faire...

5.Posté par Ozzy le 15/12/2011 07:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

A EMERE

Si la France te fait vomir, tu peux bruler ton passeport et renoncer à ta nationalité.

Vu que tu parles couramment anglais (...) fais une demande d'asile politique dans un pays anglo-saxon ahah tu verras si c'est mieux la bas.

Il faut aller jusqu'au bout de ses idées, c'est cela la liberté.

6.Posté par JEANMY le 15/12/2011 07:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Pays va pouvoir payer les copains et les coquins embauchés sans concours ni compétence;normal qu'il y ait des contre parties;OK ça fera des jetons de présence en moins pour les copains qui siègent au conseil d'administration.De toute manière,l'immeuble parisien n'a pas été acquis par le Pays.Et si on est pas content ,il suffit de refuser les 6 milliards:ça serait courageux!!!Ce serait un signe fort de rupture avec les habitudes du passé.Qu'en pensez vous?

7.Posté par Morigaz . le 15/12/2011 08:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est normal ! qui paye.... contrôle ! l'argent a été gaspillé pendant de nombreuses années par ceux qui ont été élus par la population et maintenant il faudrait que l'état donne cet argent sans demander des comptes? ça s’appellerait de l'assistanat !
emere: c'est quoi cet anglais à 2 balles ?

8.Posté par Puna le 15/12/2011 08:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La bonne question du jour à se poser :
Preteriez vous du pognon à quelqu'un qui n'arrête pas de vous insulter, de vous mentir et de vous cracher à la figure ?
...Moi pas !

9.Posté par Puna le 15/12/2011 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere,
Ozzy à raison. Si tu avait un minimum de fierté, va bruler en public ton passeport français et demande asyle dans les nombreux peitits pays anglophones qui nous entourent. Entre nous, je serais curieux de voir s'ils t'accéptent !

10.Posté par Nic le 15/12/2011 09:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Chontal :

Le colonialisme, ce serait de ne pas avoir le choix et d'être obligé d'obéir à cette requête. Là, Temaru et sa clique ont le choix de dire oui ou de dire non. C'est comme quand ton banquier exige de toi des contreparties si tu demandes un prêt.

Là, le prêt est à 0% et vue la note déplorable de la Polynésie (à qui la faute ?) et donc des taux d'intérêts pratiqués par les banques privées, il faut parfois savoir s'assoir un peu sur sa fierté...
En plus, le gouvernement Français est gentil, il sais très bien que la non sincérité des budgets est une spécialité Polynésienne (Tu fais un emprunt pour un investissement et en réalité tu utilises l'argent pour le salaire du cousin que tu viens de parachuter à la tête d'un GIE sur la promotion du noni par exemple).

La vraie question à se poser c'est à quoi vont servir ces 6 milliards ?
Pour le moment, il n'y a eu absolument aucune remise en question de la part des politiciens locaux. Tout continue comme avant, le clientélisme, les salaires honteux, les emplois de complaisance, l'inefficacité inouïe de la fonction publique, l'indexation scandaleuse des fonctionnaires locaux par rapport aux salariés du privé, etc...

Le Pays continue de...

11.Posté par Ozzy le 15/12/2011 10:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

NIC A RAISON

Si le Haut commissaire n'aller pas pleurer de la trésorerie à Paris pour éviter le blocage des institutions, quel serait l'avenir immédiat de la Polynésie ? Le choc serait violent !

L'état en a assez de payer les gabegies, le temps de l'argent facile est TERMINE.

C'est du donnant / donnant. Finalement la Polynésie, c'est un peu la même chose que la Grèce en version light, sauf que pour l'instant l'état n'a pas encore demandé la baisse des salaires des fonctionnaires locaux...

D'abord on apure et on fait le ménage dans les SEM, GIE, etc On ne remplace pas les départs en retraite et si cela ne suffit pas, il faudra bien dégraisser le mamouth.

C'est trop facile de taxer et retaxer les populations pour payer les dépenses de fonctionnement de l'administration.

Dans le privé, on en a assez de payer..


12.Posté par did le 15/12/2011 10:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

tout a fais d'accord avec ozzy , emere devrais aller au bout des ses convictions !! assez de blabla assez de haine
brules ton passeport !!!! la principauté paukomutu en donne de tout neuf ..

13.Posté par juju le 15/12/2011 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est quand même temps que l'Etat Français reprenne la main !!! au lieu de faire un référendum pour l'indépendance on devrait faire un référendum pour devenir DOM; avec tous les avantages sociaux qui vont avec. On en finirait peut être avec les copinages et autres (à tous niveaux).

Les pauvres seraient un petit peu moins pauvres en recevant des aides, les riches un peu moins riches en étant taxés sur leurs revenus indécents, et peut être que cela ferait baisser les prix de l'alimentation par l'instauration de contrôle réguliers.

AAAAAAAAAHHHH c'est beau de rêver !!!!


14.Posté par Gabs le 15/12/2011 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'imagine déjà tous les nostalgiques du temps passé où ils voudraient bien grignotter une partie de ces 6 milliards !
Bah non !

15.Posté par Titi le 15/12/2011 13:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere, alors, tu ne speakes plus là? Tu n'as plus de bullshit en franglish à sortir?

Oh là là... L'Etat ne veut pas donner à toi et tous tes petits copains profiteurs nantis des sous-sous pour t'acheter un joli Q7 ou un joli Cayenne! Oh là là, qu'il est méchant l'état colonialiste!!!!

Mais j'y pense, pourquoi le Pays a tant besoin d'argent? Ah oui, parce que tes copains profiteurs nantis se sont payés des Q7 avec... Que suis je débile pour l'avoir oublié... C'est vrai que près de chez nous, les tôles, chiens errants et détritus sont plus nombreux que les Q7 et ça nous fait un peu oublier la réalité déprimante à laquelle tu fais face...

Mais j'y pense, pourquoi donc le Pays demande encore des sou-sous à la France??? D'habitude, le Pays a plus tendance à lui cracher à la gueule pourtant.... Ah oui, parce que personne parmi les amis dictateurs ou affamés (au sens propre hélas) de ton copain profiteur nanti de président ne peut lui en prêter, et que personne parmi les autres vrais dirigeants de la planète ne souhaite prêter cet argent à 0% sans contrepartie, et ne parlons pas des banques.

Alors, s'il te plait Emere : SHUT THE FUCK UP! C'est de l'anglais, ça devrait te parler.

16.Posté par Tupa le 15/12/2011 13:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juju à parfaitement raison !
Il est grand temps de passer à autre chose et que la Polynésie retrouve le reste de la nation. Allons y pour la départementlisation !

17.Posté par Trucmuche le 15/12/2011 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les 6 milliards sont destinés aux salaires du mammouth pour les deux premiers mois de l'année....c'est tout.

18.Posté par heipua le 15/12/2011 14:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Eh bien c'est ainsi lorsqu'on va chez son banquier on hypothèque sa maison pour obtenir le prêt qui nous permet de l'acquérir . Les hommes politiques du fenua ont trop l'habitude de tendre une main d'un coté et cracher dans l'autre. Nous sommes passé d'un système mafieux orange à un système mafieux bleu alors au bilan on se fait tirer les oreilles!!!!!!!!!! et souhaitons que ce ne soit que le commencement pour faire cesser tout celà (enfin on peut réver!!)

19.Posté par emere cunning le 15/12/2011 15:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pas un pour racheter l'autre, des ozzys aux puna en passant par les did et autres voyous, bons qu'à défendre cette france (avec un petit f) qui est la leur et à laquelle ils tiennent.
Mais Dieu merci, LA France n'est pas votre france, toute aussi "petite" et minable que vous, mesquine, raciste, calculatrice, profiteuse, qui ne respire que haine et mépris des plus faibles, des plus confiants et aimants. Plus seulement une image, mais la triste réalité. Encore une preuve, votre PRÊT de quelques millions d'euro, A CONDITION que vous vous offriez le plaisir DE NOUS DECULOTTER. Beurkkkk. Et vous, ça ne vous fait pas vomir?
Cela vous fait rire. Jusqu'au jour où vous réaliserez que votre président Sarko et ses potes (les Woerth and co qui courent toujours) en font autant de votre patrimoine, vos domaines et châteaux vendus à leurs petits copains, aux chinois et japonais. A votre barbe ! ! ! Pour s'en foutre plein les poches. Sous prétexte que c'est la crise ! ! ! Et ils ont de quoi racheter notre immeuble du bd Saint Germain? Et ils viennent nous blablater d'équilibre budgétaire quand ils en ont rien à foutre?
Quant à moi, ne vous déplaise, je suis polynésienne ET française, mais pas de ...

20.Posté par zoom le 15/12/2011 15:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere Cunning, j'espère pour vous que vous ne roulez pas dans un gros 4x4 payé par les émoluments d'une économie basée sur un protectorat français, que vous n'êtes pas ce ceux ou celles qui on grandi arrosé(e)s par le champagne français au bord des jolies piscines des jolies villas d'Erima ou de Punaauia construites grâce à l'argent du CEP, que vous ne faites pas partie de cette fange "polynésienne" qui n'a de polynésien que l'opportunisme du moment après s'être gavé grassement aux frais de Mme la princesse France, j'ai beau chercher, il n'y a rien dans vos interventions de profondément attaché à la culture locale, il n'y a que haine, amertume, jalousie et aigreur, ce qui me laisse à penser malheureusement que vous faites bel et bien partie de cette population décrite plus haut, et qui, j'en suis désolé, ne vous laisse pas le droit au chapitre. Vous avez bien profité mais c'est à cause de gens comme vous que nous en sommes là ou nous en sommes et qu'il ne reste plus grand chose, malheureusement pour la jeunesse polynésienne que d'apprendre à faire comme ceux qui étaient là AVANT vous! apprenez au minimum à faire profil bas!

21.Posté par Manahune le 15/12/2011 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre fenua ne pourra jamais s'en sortir avec une mentalité dans le genre de celle d’Emere Cunning. Tout ce qui se passe chez nous finalement est un mal nécessaire pour que l'on puisse se rendre compte par nous-mêmes de nos propres turpitudes. Encore faut-il avoir un minimum d’intelligence et de sens des responsabilités. Aujourd’hui le volume et le poids fiscal que nous payons chez nous en impôts et taxes directes et indirectes dépasse celui de la métropole, et encore, sans que pour autant nous ayons à payer un seul franc pour maintenir des couteux services régaliens. Où sont donc les autoroutes ? Le super transport en commun ? Les infrastructures modernes ? les médecins, les profs ? Bref, force est de constater que notre échec est retentissant et sans appel. Tout ceci devrait nous faire réfléchir d’avantage sur notre réalité, sur ce que nous sommes et ce que nous devenons, vers où notre propre gouvernement est en train de nous précipiter. Sur notre ego qui finalement est aussi ridicule qu’il est surdimensionné. En tant que gestionnaires d’une très large autonomie, nous sommes une honte, et la seule et unique chose que nous ayons produite jusqu’à présent, est un constat d'échec ...

22.Posté par CHAOS le 16/12/2011 07:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour comprendre les propos haineux d' Emere Cunning (19 du 15/12/2011), inhabituels de la part de Polynésiens, et les lui pardonner il faut savoir qu'elle est la fille du plus célèbre PERETITENI qu'ait connu la Polynésie.
Avoir tout perdu après s'être tout approprié c'est très douloureux.
Chacun de ses jugements, chaque qualificatif employé, montre qu'elle parle en connaissance de cause.
On a souvent tendance à reprocher aux autres ses propres turpitudes (19 ci-dessus): "La France , petite, minable, mesquine, raciste, calculatrice, profiteuse, qui ne respire que haine et mépris des plus faibles, des plus confiants...."
Un vrai portrait de famille.
Quelle souffrance.
Une solution radicale le retrait au Carmel; silence et prières..




23.Posté par Fab le 16/12/2011 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Emere est frustrée comme peut l’être un sale gosse trop gâté à qui on enlève tous ses jouets. Tout s’explique finalement !!! On comprend mieux pourquoi tant de férocité et tant de haine. Au passage elle confirme aussi qu’il n’y a pas plus indépendantiste que les autonomistes.

24.Posté par vivement l'indépendance le 17/12/2011 04:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est un scandale, ces exigences de l'Etat, D'abord vous n'avez pas besoin de cet argent puisqu'il suffit de demander l'indépendance et d'imprimer vous même vos billets.
N'oubliez cependant pas de laisser vos passeport en sortant

25.Posté par JEANMY le 17/12/2011 07:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Allons de l'avant..Emere n'est rien comparée à la clique de toccards qui prétendent diriger le Pays alors qu'ils n'ont rien fait de leur vie si ce n'est que d'avoir été fonctionnaire ou assimilé.Je pense sinc§rement que c'est cela qui crée de l'amertume et de la rancoeur,voire de la haine pour tout ce qui peut sortir de l'ordinaire,du connu,du réglementé.A 280000,on pourrait batir la société idéale où chacun respecte l'autre.Je maintiens l'idée de devenir un laboratoire des idées nouvelles(ou anciennes)à tester au niveau d'une communauté.Je suis convaincu que nous ferons d'excellents cobayes:la France a réussi à mener des essais nucléaires sans que personne n'aille au bout de ses idées pour les contester("mourir pour des idées d'accord mais de mort lente"comme le chante Brassens).Notre programme:vivre dans la dignité en respectant notre environnement.A partir de là,jetons les bases d'une participation populaire via Internet.Au boulot.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 3 Juillet 2020 - 12:00 Matahi Brotherson haut la main

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus