Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

L’État à la rencontre des maires



Hinano Faahu, la directrice de l’Ecole Primaire de Faaroa fait visiter son établissement au Chef des Subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous Le Vent
Hinano Faahu, la directrice de l’Ecole Primaire de Faaroa fait visiter son établissement au Chef des Subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous Le Vent
RAIATEA, le 02/12/2015 - Monsieur Christophe Lotigié, Chef des Subdivisions administratives des Iles du Vent et des Iles Sous Le Vent, a visité lundi dernier, la commune de Taputapuatea sous la conduite du maire, Monsieur Thomas Moutame et de ses adjoints.

Avec le nouveau statut des communes, le soutien de l’État est primordial. Et pour les maires, il est important que l’administration se rende compte des réalités auxquelles sont confrontées les maires et ce qu’ils réussissent malgré tout à réaliser dans leurs communes.

Thomas Moutame tenait donc à faire visiter à la délégation quelques unes de ces réalisations. Et avant tout, le C.J.A. de Faaroa. Avec une vue magnifique sur la baie, le C.J.A accueille une vingtaine d’adolescents pour leur donner les outils nécessaires à une vie simple mais digne. Une section "Agriculture maraichère et vivrière", leur donne les bases d’un "fa’apu" inventif et sans pesticides. La section "Menuiserie d’ameublement" leur permet au bout des deux années d’étude, de connaître les principes du travail du bois et d’être capables soit de trouver un premier travail, soit fabriquer et vendre leurs réalisations. La section "Métallerie, ferronnerie et soudure", complète ce dispositif parfaitement adapté à la réalité de la vie à Raiatea.

En bord de baie, l’école primaire de Fa'aroa a été récemment rénovée. La directrice, Madame Hinano Faahu a fait visiter son établissement qui accueille 40 petits élèves. Les bâtiments ont été repeints de couleurs claires et le matériel éducatif est gai et coloré. La délégation a pu assister au déjeuner des enfants. Là aussi, de gros efforts sont faits au quotidien, pour habituer les enfants à une cuisine saine.
La visite de la commune s’est poursuivie avec Puohine et Opoa où un repas a été préparé sur la plage du marae Taputapuatea.


POUR L’ÉTAT COMME POUR LES MAIRES, UN MAITRE-MOT : MUTUALISATION

Ces visites, pleines de sourires d’enfants, ont cependant un but très sérieux : étudier toutes les possibilités de mutualisation des moyens et des compétences !

Les coûts générés par les nouvelles compétences des communes ne peuvent être absorbés par des communes isolées. L'administrateur de l’État s’est montré très attentif aux explications du maire de Taputapuatea. Les problèmes sont en effet multiples et l’étude des solutions possibles prend du temps. Le problème du traitement des déchets hospitaliers de la commune d’Uturoa en est un.

Thomas Moutame, le maire de Taputapuatea en est très conscient, lui qui fait partie de la Communauté de Communes Havai’i créée en 2011 qui regroupe les communes de Taputapuatea et de Tumaraa. Une délégation s’est rendue en Corée, pays connu pour ses innovations en matière de traitement des déchets. Il souhaiterait que les ingénieurs de l’État étudient d’autres possibilités que l’éternel C.E.T. à la durée de vie limitée à quelques années. Car, pour lui, la priorité reste l’avenir des enfants de Raiatea et cela veut forcément dire : Protection de notre environnement si fragile.

Malheureusement, le pari est loin d’être gagné !

Rédigé par PATRICIA RUSSMANN-MAURIN le Mercredi 2 Décembre 2015 à 11:45 | Lu 454 fois






Dans la même rubrique :
< >

Samedi 9 Décembre 2017 - 19:41 French blue contre-attaque et casse les prix

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance