Tahiti Infos

L'Australie présente ses excuses aux survivants de la thalidomide


Une photo prise le 31 août 2012 montre un mémorial dédié aux victimes du médicament thalidomide après son inauguration à Stolberg, dans l'ouest de l'Allemagne. HENNING KAISER / DPA / AFP
Une photo prise le 31 août 2012 montre un mémorial dédié aux victimes du médicament thalidomide après son inauguration à Stolberg, dans l'ouest de l'Allemagne. HENNING KAISER / DPA / AFP
Sydney, Australie | AFP | mercredi 28/11/2023 - Le gouvernement australien a présenté mercredi des excuses officielles aux victimes de la thalidomide, un médicament à l'origine de malformations sur des milliers d'enfants dans le monde dans les années 1950-60.

"Nous devons des excuses aux Australiens victimes de la thalidomide", a déclaré le Premier ministre Anthony Albanese sous les yeux de survivants présents à la Chambre des représentants, à l'occasion du 62e anniversaire de son retrait du marché.

"Aujourd'hui, l'Australie va enfin présenter ses excuses", a-t-il poursuivi. "Ces excuses portent sur l'un des chapitres les plus sombres de notre histoire".

Décrite à l'époque comme un "médicament miracle", la thalidomide a été prescrite à partir de 1956 comme sédatif pour soulager les nausées des femmes enceintes.

Largement utilisée dans le monde, elle a eu de terribles effets sur l'embryon avant qu'elle ne soit retirée du marché en 1961: entre 10.000 et 20.000 bébés seraient nés avec des segments de bras ou de jambes manquants, des mains ou des pieds directement rattachés au tronc.

L'obstétricien australien William McBride a été, en 1961, l'un des premiers médecins à tirer la sonnette d'alarme, constatant que des femmes étaient plus susceptibles de donner naissance à des bébés souffrant d'un retard de croissance ou d'une malformation après avoir pris ce médicament.

Selon le gouvernement australien, quelque 150 survivants de la thalidomide bénéficient du programme australien de soutien.

le Mardi 28 Novembre 2023 à 23:12 | Lu 1318 fois