Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Jujitsu-ne waza - Championnat de France : Henri Burns, médaillé de bronze, veut devenir danseur classique


Une délégation de combattants tahitiens a participé aux finales du championnat de France de jujitsu ne waza, une discipline liée au judo spécialisée dans le combat au sol. La compétition s'est déroulée le dimanche 1er avril à Mont-de-Marsant, en métropole. Henri Burns s'y est illustré en remportant une médaille de bronze dans sa catégorie.


Le président de la FPJ, Bernard Di Rollo, était de la partie
Le président de la FPJ, Bernard Di Rollo, était de la partie
Le team polynésien, opposé aux meilleurs métropolitains issus des qualifications, était composé de quatre combattants : Niuhau Helme (Venus Judo Club) en – de 85 kg, Manuarii Win Chin (Huahine Extrem Arts) en + de 94 kg, Tearii Helme (Huahine Extrem Arts) en – de 94 kg et Henri Burns (Venus Judo Club) en – de 94 kg.
 
Henri Burns, notre touche à tout des arts martiaux qui, rappelons-le, a été élu sportif préféré des Polynésiens lors des Trophées du sport 2018, combattait sous la bannière du Vénus Judo Club.
 
Le meilleur résultat a été obtenu par Henri Burns puisque ce dernier obtient une médaille de bronze grâce à une troisième place ex-aequo dans la catégorie – de 94 kg. Tearii Helme obtient une 5e place et Manuarii Win Chin est 7e.
 
Rappelons au passage que Bernard Di Rollo, le président de la FPJ et du Vénus Judo Club, a été, avec Dany Gérard et bien d’autres personnes, l’artisan du développement du jiu jitsu brésilien en Polynésie française, notamment en organisant un championnat de Polynésie en plusieurs étapes.
 
Le déplacement a été l’occasion de revoir Yannick Hartmann, ancien coach du Vénus Judo Club de Mahina. Le président de la fédération polynésienne de judo Bernard Di Rollo a félicité les combattants : « C’était une première pour la fédération Polynésienne de judo. La FPJ félicite nos quatre combattants pour leurs performances mais surtout pour leur attitude. »
 
Suite à cette victoire, Henri Burns a annoncé mettre un terme à sa carrière de combattant pour se lancer dans le hip hop et la danse classique. Petit détail, il a fait cette annonce ce dimanche 1er avril. SB / FPJ

Encore un bon résultat pour notre touche-à-tout des arts martiaux
Encore un bon résultat pour notre touche-à-tout des arts martiaux
Henri Burns s’est également exprimé :
 
« Je remercie mes compagnons de combat pour cette aventure. Merci à Bernard qui est un homme bien et qui a fait du gros boulot pour les sports de combat en Polynésie. On a été prévenus un peu tard pour cette compétition mais nous n’avons pas refusé le combat. »
 
« Je tire mon chapeau à mes compagnons de guerre Niuhau et Tearii Helme, Manuarii Win Chin, j’ai été fier de représenter la Polynésie à vos côtés. J’ai gagné mon premier combat aux points, je perds le deuxième contre le champion de notre catégorie aux points également. J’ai gagné ensuite mon troisième et quatrième combat par soumission avant de remporter la petite finale aux points pour obtenir le bronze. Mauruuru Porinetia. »

"J'ai décidé de mettre fin à ma carrière pour me lancer dans le hip hop et la danse classique. Je ne suis pas fait pour le fight !"

Rédigé par SB / FPJ le Dimanche 1 Avril 2018 à 15:56 | Lu 4165 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti