Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Judo – Focus Rauhiti Vernaudon : Première judokate polynésienne à l’INSEP



Rauhiti Vernaudon a déjà un beau parcours de compétitrice
Rauhiti Vernaudon a déjà un beau parcours de compétitrice
La championne Rauhiti Vernaudon, du haut de ses 19 ans, a déjà un parcours impressionnant dans le judo de haut niveau. La Tahitienne franchit une étape de plus en devenant la première polynésienne à intégrer le collectif national de l’Institut National du Sport, de l’Expertise et de la Performance (INSEP) pour la saison 2017-2018. « C’est un honneur pour moi et ma famille ! » souligne t-elle. TM / Sport Tahiti
 
Parole à Rauhiti Vernaudon :
 
Peux tu te présenter ?
 
« Je m’appelle Rauhiti et suis originaire de Arue. Depuis 2014, je suis licenciée au club de Vénus Judo, avant j’étais à Arue (EJJP). J’ai commencé le judo à l’âge de 8 ans à Arue avec Nicolas Tivant et Arnaud Bertrand, avant de rejoindre le club de Bernard Di Rollo. Cela fait maintenant 4 ans que je suis en métropole où j’ai continué dans le club de Sainte Geneviève Sport, tout en intégrant le pôle espoir de Brétigny en 2013, puis le pôle France de Strasbourg en 2015. Et maintenant l’INSEP en 2017. »
 
Comment ça se passe en métropole pour toi ?
 
« Depuis mon arrivée, je marche assez bien en compétition malgré une luxation à l’épaule suivie d’une opération dès mon entrée à Brétigny, qui m’a coûté ma saison en cadette 2. En cadette 3, je termine au pied du podium des championnats de France. Puis l’année d’après, je prends une 3e place au France Junior. Cette année, je décroche un titre de vice-championne de France junior. Sinon, au cours des deux dernières années, j’ai eu l’occasion de faire des compétitions internationales avec le Pôle France de Strasbourg et mon club de Sainte Geneviève. »

Rauhiti avec Krystal Garcia, elle aussi judokate tahitienne de haut niveau
Rauhiti avec Krystal Garcia, elle aussi judokate tahitienne de haut niveau
C’est grâce à ton parcours que tu intègres l’Insep ?
 
« Oui, c’est la confirmation de mes résultats en compétition tout au long de cette année. Être la première judokate polynésienne à intégrer le collectif national de l’INSEP, c’est un honneur pour moi et ma famille. Car tout n’a pas été simple quand je suis arrivée en métropole. Mes parents ont du faire un énorme sacrifice pour m’accompagner dans ma volonté de vouloir partir en France pour poursuivre mon rêve de judokate, tout en poursuivant mes études.
 
« Sans aucune aide, ma mère s’est débrouillée seule pour résoudre les démarches administratives et me permettre d’intégrer le lycée et le pôle espoir de Brétigny. Au final, ce qui compte, c’est le résultat. Je n’ai rien lâché depuis le début, que ce soit à l’école ou au judo, au contraire je me suis battue pour en arriver là. »
 
« Maintenant, j’entre sur un nouveau terrain, car en m’entraînant à l’INSEP, nous pouvons rencontrer toutes catégories d’âge. Je peux prendre des filles âgées de 18 ans, tout comme des jeunes femmes de 30 ans expérimentées. Je suis très heureuse de pouvoir m’entrainer avec ce genre de profil, car c’est en nous confrontant à ce type de profil que nous progressons rapidement. »
 
Quels sont tes projets pour cette année ?
 
« Grâce à mon club de Sainte Geneviève Sport, je vais pouvoir poursuivre une formation en BPJEPS Judo pendant un an au CFA (Centre de Formation d’Apprentis) du Parc des Princes. Cela me permettra de donner des cours de judo. De plus, l’année prochaine, j’aimerais poursuivre mes études en m’inscrivant en STAPS, afin de devenir professeur de sport, si le temps ainsi que mes capacités me le permettent. »
 
« Jusqu’à présent, mon rêve était de monter sur une marche du podium des France et de décrocher une sélection nationale. Au cours des deux dernières années, j’ai réussi à atteindre cet objectif. Maintenant, je vais essayer de me donner les moyens pour décrocher plus de sélections nationales afin de gagner en expérience internationale et, pourquoi pas, aller chercher le titre de championne de France. »

Rédigé par Sport Tahiti le Lundi 18 Septembre 2017 à 15:04 | Lu 1284 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits