Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Jets : Bora Bora se projette



Crédit photo : Rare Tahitian Air/Port Views
Crédit photo : Rare Tahitian Air/Port Views
Tahiti, le 13 septembre 2021 – Une étude préliminaire a été validée par le gouvernement concernant le réaménagement de l'aéroport de Bora Bora. Dans une perspective d'ouverture à l'international orientée par le schéma d'aménagement général, il est notamment question d'agrandir la piste et de créer plusieurs infrastructures afin que l'aéroport de la perle du Pacifique soit dimensionné pour l'accueil et le trafic de jets privés.
 
Dans le cadre du schéma d'aménagement général (SAGE) de la Polynésie française en matière de transport aérien, des projets se multiplient dans les différents archipels. Alors que des études similaires sont envisagées dans les aéroports de Rangiroa et Nuku Hiva, Jean-Christophe Bouissou, le ministre du Logement et de l'Aménagement, a présenté lundi après-midi l'étude préliminaire d'implantation relative à l'aérodrome de Bora Bora. Dans une perspective d'ouverture à l'internationale favorisant la fréquentation touristique sur l'ensemble du fenua, il est prévu d'aménager l'aéroport de la perle du Pacifique pour l'accueil de vols internationaux, en l'occurrence de jets privés pour la plupart américains.

Il ne s'agit pas d'ouvrir aux aéronefs de grande capacité comme les Dreamliner, les A350 ou les A320 mais d'adapter cet aéroport pour permettre à des jets privés de se rendre directement sur Bora Bora” a tenu à rappeler Jean-Christophe Bouissou. “Lorsque l'on regarde intrinsèquement notre tourisme, ce n'est pas un tourisme de masse. Je le répète car certains estiment que l'on devrait ouvrir à des millions de touristes”.
 
500 mètres de piste
 
L'aéroport de Bora Bora deviendrait alors un aéroport international dimensionné pour l'accueil et le trafic de jets privés et permettrait de développer un tourisme haut de gamme autour de l'île. Il serait notamment prévu d'agrandir la piste de l'aéroport de Bora Bora et ses aires de stationnement et de voie de circulation. “Bora Bora est une destination phare de notre Pays. Plus de la moitié des touristes qui viennent en Polynésie y passent durant leur séjour, s'ils ne s'y rendent pas le lendemain de leur arrivée à Papeete. L'aviation civile reçoit très souvent des demandes d'une clientèle aisée qui souhaitent se rendre directement sur cette île”.

Car actuellement, les jets privés ont l'obligation de desservir l'aéroport de Tahiti-Faa'a dans un premier temps. Les passagers remplissent alors les formalités habituelles des vols internationaux avec les douanes et la police des frontières. C'est seulement après cette étape que l'avion peut redécoller en direction de Bora Bora. D'autre part, les vols opérés par les jets vers l'île des Raromatai doivent se réaliser à des masses réduites compte tenu de la longueur de piste disponible sur l'aérodrome de la perle du Pacifique.
La piste actuelle longue de 1 505 mètres et large de 22 mètres passerait à 2 080 mètres de long pour 30 mètres de large. Cette extension accorderait ainsi l'atterrissage et le décollage d'appareils comme le Falcon 7X ou le Gulfstream G650. Ces avions reliraient alors directement Bora Bora à des destinations comme Los Angeles.
 
Six postes de stationnement
 
Aujourd'hui, l'aéroport de Bora Bora permet de stationner quatre aéronefs VIP et deux avions commerciaux (ceux d'Air Tahiti) en simultané. Le projet compte créer six postes supplémentaires de stationnement d'aéronef pour les jets privés portant à dix le nombre de postes destinés à ces appareils. Quatre postes de stationnements “hélicoptères” seraient également créés afin de prévoir des éventuels transferts entre l'aéroport et les hôtels de Bora Bora ou pour embarquer à bord d'un vol de tourisme ou d'excursion sur Tupai. Aussi, un “terminal VIP” d'une superficie de 900 m2 serait construit pour l'ensemble du service dédié à l'accueil des touristes haut de gamme.

Deux hangars de maintenance sont considérés dans l'étude. L'un dédié aux jets privés (3 000 m2) pouvant accueillir deux aéronefs de type Falcon 7X en simultané, l'autre dédié aux hélicoptères (1 050 m2) pouvant accueillir deux appareils. Enfin, les moyens en stockage et en distribution de carburant seraient augmentés.

Deux agents d’escale, un chef d’escale en supervision des tâches, un agent administratif et deux agents de contrôle aux frontières (contrôle passeport, douanes) sont prévus sur la base de la demande. Les frais annuels de ce personnel supplémentaire est évalué à 50 millions de Fcfp quand le montant total de l'investissement est tablé sur 3 milliards de Fcfp. Selon les estimations de l'aviation civile, les travaux débuteraient d'ici trois à quatre ans après les différentes validations des appels d'offres.

La configuration actuelle de l'aérodrome de Bora Bora...
La configuration actuelle de l'aérodrome de Bora Bora...

... et le projet à l'étude.
... et le projet à l'étude.

Rédigé par Etienne Dorin le Lundi 13 Septembre 2021 à 20:47 | Lu 2075 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Septembre 2021 - 21:05 Tehina peint l’amour, encore et encore

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers