Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Jean Torohia demande sa réintégration dans l'administration



Tahiti, le 11 février 2020 - Révoqué après avoir été mis en cause pour des faits de détournement de biens publics à la Maison de la culture dont il était responsable des moyens généraux, Jean Torohia saisit la justice administrative en vue de sa réintégration au sein de la fonction publique territoriale.
 
Révoqué de la fonction publique territoriale puis radié des cadres par un arrêté présidentiel du 12 avril 2019, Jean Torohia a saisi le tribunal administratif pour obtenir l’annulation de cette sanction disciplinaire et sa réintégration au rang des cadres de la fonction publique territoriale. L’affaire était examinée à l’audience mardi matin.

Cet agent technique, responsable des moyens généraux employé au sein de la Maison de la culture depuis 2015, a été mis en cause courant 2018, après enquête administrative, pour des faits de détournement de biens publics.

Le 12 avril 2019 un arrêté du président Fritch était venu mettre un terme à sa carrière dans l’administration à compter du 15 mars. Une décision qu’il conteste sur la forme.

Mardi, le rapporteur public du tribunal administratif s’est cependant borné à constater le fond de ce qu’il lui est reproché. Responsable du parc automobile et des cartes de carburant délivrées aux agents de la Maison de la culture pour les besoins du service, Jean Torohia a été mis en cause pour avoir détourné à son profit près de 155 000 Fcfp de gasoil. Le carburant avait été acquis à une station de Papara, commune de résidence de cet ancien fonctionnaire.
L’enquête administrative qui l’a visé a également pu établir qu’en 2016 Jean Torohia avait vendu à un particulier de Papara des éléments d’un plancher de scène, le plancher Bobby, appartenant à la Maison de la culture et pris dans l’entrepôt de l’établissement.

Le rapporteur public a conclu mardi en faveur du rejet de la requête de cet ancien agent de l’administration. Une validation de l’arrêté de radiation des cadres de la fonction publique et la révocation de l’administration de Jean Torohia est donc proposée par le magistrat. Le tribunal administratif devrait rendre une décision sans surprise le 25 février prochain.

Dans une toute autre affaire qui concerne sa fonction d’élu au conseil municipal de Papara, Jean Torohia a été condamné à 12 mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité, aux côtés notamment de l'ancien maire de cette commune, Putai Taae, pour abus de confiance et prise illégale d'intérêts. Dans cette affaire, l’édile et ses proches ont détourné l’argent public de la mairie, le faisant transiter par l’association Taatira Ia Ora Papara, afin de l’utiliser pour des dépenses personnelles, notamment des voyages aux Etats-Unis.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 11 Février 2020 à 15:25 | Lu 4340 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus