Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Internet : Edouard Fritch en Nouvelle Zélande dans le cadre du projet Manatua



AUCKLAND, 4 février 2017 [Mis à jour le 6 mars, la précédente version de cet article nommait faussement ce projet de câble Hawaiki] - Edouard Fritch a rencontré les représentants du Polynesian leaders group ce vendredi à Auckland, dans le cadre du projet de câble Tahiti-Samoa nommé Manatua.

Le projet parrainé par la Nouvelle-Zélande prévoit de connecter les îles Cook, les Samoa, la Polynésie française, Niue et Tokelau à une autoroute de l'information reliant la Nouvelle Zélande et l'Australie à la côte ouest des Etats Unis. Edouard Fritch s’est rendu à Auckland, Nouvelle-Zélande, ce week-end, en compagnie du P-dg de l’OPT, Jean-François Martin, pour s’y entretenir avec les représentants du Polynesian leaders group dans le cadre de ce projet d’intérêt commun à 6 milliards de francs cfp.

Une jonction depuis la Polynésie française vers le câble Manatua offre l’avantage de sécuriser Honotua. La solution serait de loin la plus économique puisque la Nouvelle-Zélande financera les portions de câble reliant les Cook, Niue et Tokelau (qui sont sous sa juridiction), tandis que le fenua n’aurait qu’à rejoindre les îles Cook.

En novembre dernier, le conseil des ministres a autorisé Edouard Fritch à conclure au nom de la Polynésie française un accord de coopération internationale avec la Nouvelle-Zélande, les îles Cook, Samoa et Niue pour le cofinancement d’un câble numérique en liaison avec la Nouvelle Zélande.

Cet accord international doit encadrer les relations entre les différents gouvernements, mais aussi les relations de l’OPT avec les différents opérateurs de télécommunications représentant leur Etat respectif au sein de ce projet.

En février 2016, les gouvernements de la Nouvelle-Zélande, des îles Cook, de Niue, de Tokelau et de la Polynésie française s’étaient rencontrés à Auckland pour signer un mémoire d’entente portant sur un projet de connectivité internationale dans le Pacifique. Sous la coordination du ministère des affaires étrangères et du commerce de la Nouvelle-Zélande, une approche collective et collaborative avait été initiée pour mettre en œuvre la vision partagée par ces gouvernements sur l’accès à un système d’internet à très haut débit, fiable et abordable.

Le câble Manatua prévoit de relier la Nouvelle Zélande et l’Australie à la côte Ouest des États-Unis en passant par Hawaii. Long de près de 14 000 km, il sera équipé de trois paires de fibre et aura une capacité de transmission de 30 Terabit/s, soit l'équivalent du téléchargement de 700 DVD à la seconde.

Rédigé par JPV le Samedi 4 Mars 2017 à 15:03 | Lu 2464 fois

Tags : CABLE





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance