Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Installation du comité mixte Etat/Pays de lutte contre la fraude sociale et fiscale


La lutte contre la fraude sous toutes ses formes est une préoccupation partagée de l’Etat et du Pays, tant pour garantir la maîtrise des finances publiques que par souci d’équité envers nos concitoyens.


Installation du comité mixte Etat/Pays de lutte contre la fraude sociale et fiscale
En grevant les budgets publics, la fraude sociale et fiscale nuit gravement à la mission redistributive de l’Etat et des collectivités et porte atteinte à la solidarité qui fonde les systèmes de protection sociale.

Afin de renforcer la lutte contre toutes les formes de fraudes aux finances publiques, une délégation nationale à la lutte contre la fraude a été créée en 2008, ainsi que des comités locaux dans chaque département métropolitain.

Il était tout naturel qu’une déclinaison adaptée à la Polynésie française soit mise en place, dans un souci d’exemplarité en matière de gestion des fonds publics.

C’est dans cet esprit qu’a été installé aujourd’hui un comité mixte Etat/Pays de lutte contre la fraude associant les compétences respectives au sein d’un même organisme.

S’inspirant du modèle national, ce comité comprend une formation plénière co-présidée par le représentant de l’Etat et le Président du Pays et une formation restreinte présidée par le Procureur de la République.

La formation plénière a pour mission de fixer des priorités d’actions communes entre les services dans le domaine de la lutte contre la fraude, et notamment les fraudes fiscales, douanières, sociales et documentaire.

Cette formation plénière regroupe, pour l’Etat, les services de police (direction de la sécurité publique, police aux frontières) et de gendarmerie, la trésorerie générale, la direction des douanes et l’institut d’émission d’outre-mer (IEOM) et, pour le Pays, l’inspection du travail, la caisse de prévoyance sociale (CPS), le service des contributions, la direction des affaires sociales et l’office polynésien de l’habitat (OPH), la direction des transports terrestres.

En formation restreinte elle regroupe sous l’autorité du Procureur de la République, les services de police, la direction des douanes et l’inspection du travail afin de mettre en œuvre les actions répressives fixées en formation plénière.

La mise en commun des compétences respectives de l’Etat et de la Polynésie française, l’échange d’information et l’apport de la technicité de services spécialisés contribueront à accroître la précision et la qualité de la lutte contre la fraude sociale et fiscale.




Installation du comité mixte Etat/Pays de lutte contre la fraude sociale et fiscale

Installation du comité mixte Etat/Pays de lutte contre la fraude sociale et fiscale

Rédigé par communiqué du Haut commissariat le Mardi 26 Octobre 2010 à 16:42 | Lu 614 fois






1.Posté par BABS le 27/10/2010 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère que ces contrôles et redressement s'appliqueront également à nos chers zélus !!! Par ce qu'on peut pas dire qu'ils montrent l'exemple !!! En même temps si les contribuables fraudeurs sont condamnés aux mêmes peines que les zélus et aux mêmes remboursements, la fraude a encore de beaux jours devant elle ........ Mais faut pas rêver, nous savons tous qu'il y a justice et justice !!!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Novembre 2020 - 10:43 Bouteau défend ses dispositifs pour l'emploi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus