Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Inondations en Australie: 10 morts, 66 disparus et le bilan pourrait s'alourdir



BRISBANE, 11 janvier 2011 (AFP) - Le bilan des nouvelles inondations dans le nord-est de l'Australie s'établissait mardi à dix morts et 66 disparus et pourrait rapidement s'alourdir, tandis qu'une rapide montée des eaux a forcé l'évacuation de milliers d'habitants de Brisbane, troisième ville du pays.

Les masses d'eau qui ont traversé lundi plusieurs localités situées à l'ouest de Brisbane, capitale de l'Etat du Queensland, ont provoqué la mort de dix personnes, dont quatre enfants, a indiqué le Premier ministre Julia Gillard.

Au total, les inondations qui frappent le pays depuis la fin novembre ont fait 21 morts, mais Mme Gillard a averti que le pays devait se préparer à une bilan bien plus lourd.

"Des événements dramatiques se sont produits hier à Toowoomba et dans d'autres communes de la vallée de Lockyer. Des murs d'eau se sont abattus sur les maisons et les voitures", a déclaré d'un ton solennel le Premier ministre, vêtue de noir.

"Avec des inondations si dangereuses et qui progressent si vite, nous devons nous préparer à l'éventualité de nouveaux morts", a-t-elle ajouté.

De véritables torrents ont dévalé les rues de Toowoomba, ville de 100.000 habitants, située dans la cordillère australienne à 130 km à l'ouest de Brisbane, balayant les voitures et obligeant les survivants à se réfugier dans des arbres.

Des cadavres ont été retrouvés dans les voitures, dont celui d'une femme et de deux enfants, selon le député Ian MacFarlane. "Cela fait 20 ans que je vis à Toowoomba et je n'avais jamais vu cela", a déclaré l'élu à Sky News.

Le chef de la police locale, Bob Atkinson, a comparé la montée sans précédent des eaux à un "tsunami terrestre, avec un mur d'eau dévalant la vallée de Lockyer".

Des hélicoptères, appelés en renfort, ont continué mardi à hélitreuiller des habitants pris au piège sur les toits dans différentes communes.

A Brisbane, des milliers d'habitants ont quitté mardi le centre de cette ville de deux millions d'habitants, qui s'apprête à affronter les pires inondations depuis 120 ans.

"L'eau arrive", a déclaré Campbell Newman, le maire de Brisbane, troisième plus grande ville australienne.

"Aujourd'hui, c'est déjà remarquable. Demain, ça va aller mal et jeudi sera catastrophique pour les habitants et les entreprises", a-t-il ajouté.

Les employés du centre-ville ont quitté les bureaux et s'empressaient de rentrer chez eux par bus, train ou voiture, après un ordre d'évacuation de la police.

Les supermarchés étaient dévalisés par des habitants inquiets. "Dans le supermarché de notre quartier, une soixantaine de personnes faisaient la queue à chacune des douze caisses, et tout était en rupture de stocks", a indiqué Paul Betros, un avocat prié de rentrer chez lui par sa firme du centre-ville.

"Il n'y avait plus de pain, de lait, de pile, d'eau en bouteille, de bougie. Le rayon boulangerie fermait car il n'y avait plus rien à vendre", a-t-il ajouté.

Un autre habitant, Daniel Sumner, a comparé son supermarché à "une maison de fous".

Ces nouvelles inondations ont été provoquées par des pluies torrentielles --jusqu'à 30 cm d'eau en certains endroits en moins de 24 heures--, tombées sur un sol déjà saturé d'eau.

Ces intempéries ont été attribuées par les services météorologiques au phénomène climatique La Niña, qui a donné lieu dans le Queensland à l'année la plus humide depuis la création des relevés météo.

A moins de 150 km à l'intérieur des terres, le coordinateur des secours dans la région, Ian Stewart, a indiqué s'inquiéter particulièrement pour les habitants de la petite commune de Grantham, où trois personnes sont mortes et où des dizaines sont isolées.

Ces inondations, qui au plus fort recouvraient une surface aussi vaste que l'Allemagne et la France réunies, dans l'une des principales régions minières du pays, ont provoqué des dizaines de millions de dollars de dommages.

th/ebe-fmp/cac

Rédigé par Par Eddie SAFARIK le Lundi 10 Janvier 2011 à 10:57 | Lu 730 fois






1.Posté par BONNO le 11/01/2011 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je rentre d Australie ou j ai passe mes vacances de fin d annee.
C est impressionant de de voir ces innondations sur Brisbanne
Je n ai jamais vu de pareille chez nous
J ai un pincement au coeur quand tu vois tout ceux que les Australiens ont tout perdu pendant cette monte d eau
Les images que nous voyants sur les teles sont terrifiant et de voir que nous pouvons rien faire contre cette force de la nature
J ai pris l avion a Colengata sous la pluie de peur de rater mon retour sur Tahiti
Je souhaite beaucoup de courage aux Australiens qui sont dans des moment les plus difficiles
Que DIEU les aides
Merci

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués