Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Indonésie: Red Bull s'excuse pour une publicité tournée dans un temple bouddhiste



Jakarta, Indonésie | AFP | jeudi 30/06/2016 - La société autrichienne de boissons énergisantes Red Bull s'est publiquement excusée en Indonésie pour avoir tourné sans autorisation une publicité acrobatique dans le temple de Borobudur, l'un des plus anciens temples sacrés du pays, a indiqué jeudi un responsable.

Dans un encart publié dans des quotidiens nationaux de l'archipel d'Asie du Sud-Est, Red Bull a reconnu avoir réalisé, "sans la permission appropriée des autorités", cette vidéo devant le plus grand temple bouddhiste au monde datant du IXe siècle et classé au patrimoine mondial de l'Unesco.

La vidéo, dans laquelle un célèbre athlète saute entre des pierres sacrées, dans le centre de Java, a provoqué de l'indignation en Indonésie, où Borobudur est un temple vénéré et une icône nationale.

Dans une scène de la publicité, l'athlète marche à côté d'un panneau défendant clairement d'escalader les pierres du temple, qui attire chaque année des centaines de milliers de touristes du monde entier.

Le tournage a été effectué en secret, malgré la mise en garde d'agents de sécurité du temple, a déclaré à l'AFP le directeur de l'Agence de protection de Borobudur, Marsis Sutopo.

"Ils ont dû encore tourner pendant que nos agents ne regardaient pas", a-t-il ajouté.

La vidéo, mise en ligne le 18 mars, a provoqué des réactions indignées en Indonésie. Et le gouvernement a menacé Red Bull d'une action en justice.

Les autorités ont ensuite adressé un avertissement à la société de boissons énergisantes, après avoir établi qu'aucun dommage matériel n'avait été causé.

Des responsables de Red Bull ont rencontré début juin des représentants du gouvernement et se sont accordés sur la publication d'excuses formelles dans des journaux nationaux.

"Nous voulons faire un exemple car nous essayons à grand peine de protéger ce site historique", a déclaré à l'AFP un responsable du ministère de l'Education, Hilmar Farid.

Les autorités ont aussi demandé à Red Bull de tourner une nouvelle vidéo expliquant l'importance de la protection des sites sacrés, a-t-il ajouté.

Rédigé par () le Jeudi 30 Juin 2016 à 05:44 | Lu 411 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués