Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Ils avaient payé cash une caution de 500.000 euros: 23 personnes arrêtées



Lyon, France | AFP | mardi 24/01/2017 - Vingt-trois personnes ont été placées en garde à vue mardi après avoir payé en liquide, en juin, une caution d'un demi-million d'euros pour faire libérer un homme condamné depuis à 10 ans de prison pour trafic de stupéfiants, selon une source proche de l'enquête.

Au total, 29 personnes s'étaient présentées à la régie du tribunal de grande instance de Lyon, apportant des sommes de 7.000 à 70.000 euros en billets de 500 pour faire libérer Mehdi Boulenouane, un trentenaire originaire du quartier Mistral à Grenoble où se déroulait le trafic. Il était alors en détention provisoire.

Ces énormes coupures avaient suscité la suspicion du parquet et conduit à l'ouverture d'une information judiciaire pour blanchiment de stupéfiants, non-justification de ressources et association de malfaiteurs.

Le détenu avait été libéré mais le parquet avait fait appel et il avait finalement été arrêté en août et replacé en détention dans l'attente de son procès qui s'est tenu en septembre. La caution avait été saisie par la justice.

Selon Le Dauphiné Libéré, qui a révélé l’information, le coup de filet a été mené par les enquêteurs de la Direction interrégionale de la police judiciaire dans les régions grenobloise et lyonnaise.

Mehdi Boulenouane a été condamné en octobre à 10 ans de réclusion dans une vaste affaire de trafic de drogue, d'armes et de blanchiment, dans laquelle une trentaine de personnes étaient jugées. Suspecté d'être à la tête du réseau, il a écopé de la peine la plus lourde.

san/ppy/ct

Rédigé par () le Mardi 24 Janvier 2017 à 05:14 | Lu 624 fois






1.Posté par Jean pierreBeaulieu le 24/01/2017 08:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement en France nous retrouvons, quasiment toujours la racaille venant du Maghreb ou des Balkans, Notre UE n'est qu'une passoire et notre justice laisse beaucoup à désirer.

2.Posté par hana le 24/01/2017 08:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

c'est l'hopital qui de fou de la charité !! Il demande de payer une caution, ils payent et retour à la case départ.

Justice française de m............ !

3.Posté par SM le 24/01/2017 20:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2
Encore faut-il que l'argent de la caution ne provienne pas de trafics illicites, vols et autres délits. Sinon on peut libérer tous les "gangsters" riches grâce à leurs méfaits.
C'est le principe de "payer pour être remis en liberté" qui pourrait être remis en question. En France, cette 'liberté sous caution" n'est possible que lorsqu'on n'a pas encore été jugé, lorsqu'on est toujours présumé innocent.
Celle que, grâce à votre anonymat, vous qualifiez de "Justice de m..." a, depuis, condamné ce "citoyen" à 10 ans de prison pour différents trafics... J'imagine que les fonds apportés par ses "supporters" ne sont pas d'origine" très claire. 500000€=60Millions Cfp.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus