Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Il y a 76 ans, le fenua s'engageait auprès de De Gaulle



La cérémonie commémorative a eu lieu vendredi
La cérémonie commémorative a eu lieu vendredi
PAPEETE, le 2 septembre 2016. Le 2 septembre 1940, la Polynésie française se ralliait à la France Libre. Une majorité de la population souhaitait suivre l'appel du général de Gaulle. Ce ralliement a été commémoré vendredi à Papeete.

Il y a 76 ans, le 2 septembre 1940, Tahiti se ralliait à la France libre. La Polynésie française est ainsi devenue l'un des tous premiers territoires à rejoindre le général De Gaulle. La Nouvelle-Calédonie se ralliera le 20 septembre. Ce ralliement a été commémoré vendredi matin en présence des autorités du Pays et de l'Etat au monument de la France libre.
Ce ralliement s'est fait suite à la consultation de la population. A Papeete, Edouard Ahnne, arrivé en 1892 à Tahiti, entend l'appel du général De Gaulle le 18 juin 1940. Membre du Conseil des Etablissements français d'Océanie, il obtient du gouverneur Chastenet de Géry une consultation de la population par référendum sur le ralliement de Tahiti à la France libre. Le vote a lieu le 30 août et le 1er septembre : les résultats ont alors donné une majorité écrasante (5 564 pour et 18 contre) au général de Gaulle.
Après ce vote favorable au ralliement, "dès le 3 septembre 1940, le capitaine Broche, commandant la compagnie autonome d'infanterie coloniale à Papeete, propose de créer un corps expéditionnaire des Forces françaises libres du Pacifique", a rappelé Philippe Leydet, directeur de l'Office national des anciens combattants et victimes de guerre, vendredi matin. "Les volontaires polynésiens affluent à la caserne Bruat pour s’engager, certains trichant sur leur âge ou leur identité. Le 21 avril 1941, un contingent de 300 hommes quitte Tahiti pour la Nouvelle-Calédonie où 300 autres soldats se joignent à eux: le bataillon du Pacifique était né. Ces 600 hommes embarquèrent pour le Moyen-Orient. Avant eux certains avaient rejoint par petits groupes les Forces aériennes françaises libres."

Aujourd'hui, Papeete porte encore le souvenir de ce ralliement. Pendant la Seconde Guerre mondiale, de grandes familles du fenua se sont distinguées et ont soutenu les gaullistes du Comité de la France libre, notamment les familles Edouard, Ahnne, Bambridge, Lagarde et Martin. C'est la raison pour laquelle certaines des rues de Papeete portent leurs noms. Il est à noter que la première rue de la République française a été être baptisée Rue du général De Gaulle se trouve à Papeete. Elle l'a été le 24 septembre 1941.



Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 2 Septembre 2016 à 13:30 | Lu 872 fois

Tags : HISTOIRE





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 17 Décembre 2017 - 21:36 Moo rea, une autre vision de l’histoire de Moorea

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance