Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Il vole son sac et se fait prendre pendant que sa victime dort



"Ce sont les policiers en fait qui m'ont réveillé. Je ne m'étais rendu compte de rien",  a affirmé la victime qui a pu récupérer l'ensemble de ses effets personnels.
"Ce sont les policiers en fait qui m'ont réveillé. Je ne m'étais rendu compte de rien", a affirmé la victime qui a pu récupérer l'ensemble de ses effets personnels.
PAPEETE, le 20 mai 2019 - Dimanche dernier alors qu'une femme dormait dans sa voiture sur un parking de Papeete, un SDF s'est introduit dans son véhicule pour y voler son sac à dos. L'individu a été rapidement appréhendé grâce aux caméras de vidéos surveillance de la ville. L'homme bien connu des services de police, a été présenté ce lundi au tribunal et a été condamné à six mois d'emprisonnement ferme. 

"Je n'ai pas pu résister à la tentation", s'est expliqué ce lundi un SDF condamné déjà à plusieurs reprises pour des faits de vols et de violences. Il avait d'ailleurs été condamné en septembre dernier à six mois de prison avec sursis pour recel. Et donc ce lundi ce dernier comparaissait de nouveau à la barre du tribunal correctionnel pour avoir commis un nouveau larcin dimanche dernier à Papeete. 

Aux alentours de 5 heures du matin alors qu'il rôde dans la capitale l'homme aperçoit une voiture mal fermée. Succombant à la tentation, comme il l'a rappelé à la barre, il ne peut s'empêcher de s'introduire dans le véhicule. Cependant, il ne remarque pas que la propriétaire est assoupie à l'intérieur. "Je ne l'avais pas vue", a t-il indiqué à la cour. Il y dérobe ensuite un sac à dos contenant les vêtements de travail de la victime. 


"ON NE VOIT PLUS CE QU'ON PEUT FAIRE DE VOUS"


Malheureusement pour le prévenu des caméras de vidéos surveillance de la ville de Papeete sont installées dans la zone. Les muto'i dépêchent dans la foulée une équipe sur place qui l'appréhende sans grande difficulté. "Ce sont les policiers en fait qui m'ont réveillé. Je ne m'étais rendu compte de rien",  a affirmé la victime qui a pu récupérer l'ensemble de ses effets personnels. 

Le procureur a requis à l'encontre du SDF six mois d'emprisonnement ferme et un mandat de dépôt. L'avocate du prévenu a pour sa part appelé à la clémence du tribunal en plaidant que son client "a besoin d'être valorisé", et que "la prison ne lui apportera rien de bénéfique."

Après en avoir délibéré le tribunal décide de suivre les réquisitions du procureur. "On ne voit plus ce qu'on peut faire pour vous", a déploré la présidente du tribunal à l'issue du procès.  

Rédigé par Désiré Teivao le Lundi 20 Mai 2019 à 18:51 | Lu 6283 fois

Tags : JUSTICE





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 20 Octobre 2019 - 16:35 Pacif’Ink, la prime aux imprimantes durables

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués