Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Il tire sur son frère avec un harpon : deux ans avec sursis



PAPEETE, le 24 janvier 2019 - En décembre dernier, le prévenu avait tiré sur son frère avec un harpon. Bien que la flèche du fusil de chasse ait transpercé l'abdomen de la victime, cette dernière s'en était miraculeusement sortie avec trois jours d'incapacité totale de travail (ITT).L'auteur du tir a écopé d'une peine de deux ans de prison avec sursis.

Une fois n'étant pas coutume, le tribunal correctionnel a été confronté à un conflit intrafamilial ce jeudi en comparution immédiate. Un pêcheur de poulpes résidant à Hoturoa a été présenté pour répondre de violences commises sur son frère. Le 23 décembre dernier, exaspéré par les menaces et insultes de ce dernier, le prévenu l'avait blessé en lui tirant dessus avec un harpon. Bien que la flèche l'ait transpercée de part en part, la victime s'en était sortie avec une ITT de trois jours.

Entendu, le prévenu avait reconnu les faits en expliquant que son frère s'était montré si « menaçant » et « irrespectueux » qu'il avait saisi le fusil afin de protéger sa famille.


De l'ice sur l'atoll

A la barre du tribunal ce jeudi, le prévenu, dont le casier judiciaire ne comporte aucune mention, dépeint une relation fraternelle compliquée. L'homme explique au tribunal que sa femme a entretenu une relation adultère avec la victime durant plusieurs années. Il explique également que son frère, déjà condamné pour avoir frappé leur père, consomme de l'alcool, du paka, et de l'ice... « On trouve de l'ice sur votre atoll ? », se désespère le président du tribunal.

Pour le procureur de la République, qui requiert 15 mois de prison dont dix avec sursis assortis d'un mandat de dépôt, l'affaire aurait pu être toute autre : «  si le sort en avait décidé autrement, nous en serions à juger des faits de nature criminelle (…) Le conflit et la relation compliquée semblent demeurer. Le prévenu a posé un acte de violence extrêmement grave le jour des faits »

Selon le conseil du prévenu, c'est « la victime qui vient systématiquement créer des problèmes dans la famille.. » « Mon client est dans une position particulièrement injuste. La justice aurait dû apporter une réponse en novembre dernier lorsque la victime a frappé son père. Si cela avait été fait, mon client ne se retrouverait pas dans cette situation», affirme l'avocate lors de sa plaidoirie.

Prenant compte de la « gravité des faits » mais aussi de l'absence de condamnation inscrite sur le casier judiciaire du prévenu, le tribunal le condamne à deux ans de prison avec sursis et à cinq ans d'interdiction de détenir une arme.


Rédigé par Garance Colbert le Jeudi 24 Janvier 2019 à 17:10 | Lu 1743 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net