Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Hypertension: une campagne pour sauver des milliers de vies tous les ans



Hypertension: une campagne pour sauver des milliers de vies tous les ans
PARIS, 10 janvier 2012 (AFP) - Une campagne a été lancée auprès des médecins français pour améliorer la prise en charge de l'hypertension artérielle et "sauver des milliers de vie" tous les ans, a indiqué mardi l'un des promoteurs de cette campagne et spécialiste de l'hypertension, le Pr Jean-Jacques Mourad.

L'hypertension est la maladie chronique la plus répandue dans le monde avec plus d'un milliard d'individus touchés et une fréquence en hausse en raison du vieillissement de la population.

En France, elle touche entre 15 et 16 millions de personnes, avec des complications nombreuses et connues, comme l'accident vasculaire cérébral (AVC), première cause de décès pour les Françaises.

L'hypertension est à l'origine de 40% des AVC et s'affiche globalement comme "premier facteur modifiable influant sur la mortalité", dans les pays riches tout comme dans les pays en voie de développement.

De plus, l'hypertension est considérée comme cause directe pour des démences comme la maladie d'Alzheimer, souligne Pr Mourad qui préside le Comité français de lutte contre l'hypertension artérielle (CFLHTA).

Cette campagne élaborée par le CFLHTA, la Société française d'hypertension artérielle (SFHTA) et la Société française neuro-vasculaire (SFNV) vise à accroître d'ici 2015 la part des hypertendus traités et contrôlés par les médecins, avec un objectif de couverture à 70% contre 50% actuellement.

Elle prend la forme d'une brochure distribuée en janvier à 55.000 médecins généralistes et à 4.000 spécialistes qui donne "sept conseils" pour une meilleure prise en charge des hypertendus.

Le livret guide vise principalement à mobiliser à nouveau la médecine de ville avec des messages plus directs et clairs que ceux diffusés par le passé en direction des généralistes, qui pourtant consacrent déjà 14% de leur activité à l'hypertension, selon le Pr Xavier Girerd, président de la SFHTA.

Rédigé par AFP le Mardi 10 Janvier 2012 à 06:05 | Lu 441 fois





Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies