Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Hollande dénonce la "présomption de culpabilité qui frappe les pauvres"



Paris, France | AFP | mardi 14/02/2017 - François Hollande a dénoncé mardi la "présomption de culpabilité qui frappe les pauvres" et mis en garde contre "une forme de discrimination insidieuse" à leur encontre, à l'occasion du 30e anniversaire de l'avis de lutte contre la pauvreté du père Joseph Wresinski, fondateur d'ATD Quart Monde.

"Il y a comme une forme de présomption de culpabilité qui frappe les pauvres comme s'ils l'avaient cherché", a déclaré le président de la République devant le Conseil économique social et environnemental (Cese).

"Ce qui s'est produit de plus cruel ces dernières années", c'est "la représentation insidieuse de la pauvreté, comme de l'assistanat", a-t-il poursuivi.

"Je ne suis pas sûr qu'il aurait été possible il y a trente ans de penser que les pauvres étaient responsables de leur situation", a insisté François Hollande, en évoquant "le devoir sacré" de lutter contre la pauvreté.

Le président de la République a également tenu à mettre en garde "contre les fausses solutions de repli, d'oubli de la solidarité, du rejet de l'autre" et "d'une forme de discrimination insidieuse".

Il a tenu à rappeler que cet avis du père Wresinski avait notamment inspiré il y a trente ans le RMI mis en place par le gouvernement Rocard et plus récemment le service civique, le tiers payant, la prime d'activité, le soutien à la parentalité, l'expérimentation de territoires zéro chômeur de longue durée.

Trente ans après l'avis présenté par le père Wresinski, le Cese a présenté un nouveau projet de "résolution pour poursuivre la lutte contre la grande pauvreté".

Quelque 8,8 millions de personnes, soit 14,3% de la population, vivaient sous le seuil de pauvreté de 1.008 euros par mois en 2015 en France, selon l'Insee.

Rédigé par () le Mardi 14 Février 2017 à 05:59 | Lu 309 fois






1.Posté par Fiu!!! le 14/02/2017 06:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"le devoir sacré" de lutter contre la pauvreté.

Le devoir sacré des politiciens au pouvoir est de créer les conditions qui permettent, entre autres, de dynamiser leur pays et créer des emplois.

Mr Hollande, grand donneur de leçons, doit se sentir mal, s'il lui reste un soupçon de conscience.

2.Posté par Jean pierreBeaulieu le 14/02/2017 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Notre mou National se trouverait il une conscience à la fin de son manda ? j'en doute ce pauvre type n'est capable que d'aller à contre sens de ce qui est raisonnable. La pauvreté en France il y a contribué et y contribue encore largement.
La politique laxiste et irresponsable de son gouvernement en est une des raisons.

3.Posté par Le président de "la Polynésie française", des françaises et des français René, Georges, HOFFER le 22/02/2017 23:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vivement une réforme de la Constitution pour que l'article 11 du préambule de celle de 1946 pour intégrer que les êtres humais SAUF les colonisés français de "la Polynésie française" ont droit à des moyens convenables d'existence hohohohoho [email protected]

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus