Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Heiura-Les Verts dénonce la baisse des taxes sur le sucre



Différents membres du bureau de Heiura-Les Verts : Tati Salmon, Jacky Bryant, Karl Réguron et Jack Mataitai
Différents membres du bureau de Heiura-Les Verts : Tati Salmon, Jacky Bryant, Karl Réguron et Jack Mataitai
PAPEETE, le 31 mai 2019 - Le parti écologiste Heiura-Les Verts s'insurge contre les changements que le gouvernement veut apporter à la "taxe pour la consommation et la prévention". L'exécutif veut abaisser la taxe sur le sucre pour les producteurs locaux. Pour Jacky Bryant, "les mesures prises en décembre dernier étaient de bon sens, celles d'aujourd'hui sont nulles".

Lors d'une conférence de presse vendredi 31 mai, le parti écologiste Heiura-Les Verts a donné son avis sur l'amendement Tetuanui pour l'indemnisation des victimes du nucléaire (voir notre article), sur la baisse de la taxe sur le sucre, et sur sa stratégie pour les prochaines élections municipales.

Sur les thèmes de santé, le parti semble avant tout regretter le manque d'influence du ministre de la Santé, Jacques Reynald, sur ses collègues de la majorité. Jacky Bryant estime ainsi que "le docteur Reynald aurait pu expliquer à la sénatrice qu'il faut qu'elle arrête de dire des bêtises, parce que là c'est grotesque". Il trouve également "incroyable qu'un médecin, aujourd'hui ministre, ne réagisse pas" à la baisse des taxes sur le sucre. Pour le parti écologiste, "les mesures prises en décembre dernier étaient de bon sens, celles d'aujourd'hui sont nulles, c'est le mot".

Heiura-Les Verts s'interroge ainsi sur ce qui a pu pousser le gouvernement à prendre cette décision. "A-t-on évalué l'efficacité des mesures prises depuis décembre ? On nous parle d'emploi local, mais quelles entreprises sont concernées, combien d'emplois sont affectés, où est l'évaluation ?" Le communiqué de presse officiel du parti laisse deviner une raison plus sinistre : "Le lobbying de sociétés de production de sodas a de beaux jours devant lui. Au Fenua, M. Teva Rohfritsch et la majorité actuelle sont visiblement très sensibles."

Jacky Bryant y va ensuite de sa métaphore : "Quand vous allez voir votre taote parce que vous ne vous sentez pas bien, et qu'il vous vous dit que tout va bien, vous êtes rassuré parce que vous lui faites confiance. Lorsque le docteur Reynald, par l'intermédiaire du gouvernement, nous explique il y a six mois qu'il faut augmenter le prix du sirop de sucre et qu'on est enfin sur la bonne voie pour traiter les maladies cardio-vasculaires, le diabète et toutes ces cochonneries qui se développent avec la malbouffe... (Et qu'aujourd'hui le gouvernement fait le contraire,) il ne me rassure pas le taote Reynald."

Enfin concernant les futures élections municipales, le parti compte bien surfer sur le réveil de la conscience écologique de la population, qui apparaît selon son analyse dans les résultats des élections européennes. "La protection de la nature est aujourd'hui au cœur de la préoccupation des citoyens. Pas uniquement au niveau philosophique, mais parce que c'est source de réflexion sur l'organisation au sein d'une commune. Nous sommes extrêmement favorables au point d'apport volontaire pour les déchets encombrants, pour qu'on arrête de voir tous ces déchets au bord de la route. Nous sommes aussi favorables pour qu'il y ait un parcours culturel et historique dans toutes les communes. (...) Donc autour de ces thématiques nous sommes ouverts aux discutions. Nous avons rencontré des responsables de partis politiques, d'associations, des personnes qui ne sont pas engagées mais qui sont sensibles à ce discours. Donc nous restons très ouverts."

Le parti assure ainsi vouloir travailler avec les indépendantistes, les autonomistes et toutes les bonnes volontés qui ont des convergences de vues. Il espère que cette stratégie lui permettra d'intégrer le plus grand nombre de conseils municipaux possibles.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 31 Mai 2019 à 15:48 | Lu 1315 fois






Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués