Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Hawaii accueillera le 13e Festival des Arts du Pacifique



Les Pascuans assureront, comme de coutume, le spectacle avec brio force et énergie !
Les Pascuans assureront, comme de coutume, le spectacle avec brio force et énergie !
HAWAII, le 21 mai 2019. Du 10 au 21 juin 2020, pour la première fois depuis que la manifestation existe, c’est Hawaii qui sera l’hôte du prestigieux Festival des arts et de la Culture du Pacifique, le FESTPAC.

Les organisateurs tablent sur la participation de plus de trois mille artistes, chanteurs, musiciens, sculpteurs, peintres, danseurs, originaires de vingt-huit pays et territoires de la vaste Océanie, de l’Australie à la lointaine île de Pâques. Ce festival, tout à fait unique en son genre, se tient une fois tous les quatre ans seulement et sera concentré l’année prochaine sur l’île de Oahu.

L’« esprit aloha »

Pour le gouverneur de l’Etat de Hawaii, David Ige « le Festival des arts et de la culture sera une opportunité pour nous de partager notre « esprit aloha », nos traditions culturelles et nos arts plus contemporains avec le reste du monde. »

Le thème du festival cette année sera “E kū i ka hoe ʻuli”, que l’on peut traduire par « prenez en main le gouvernail »

«Ce festival spectaculaire est né du souci de faire durer nos arts et nos pratiques culturelles traditionnels, afin de garantir que ces éléments essentiels de notre culture sont transmis, appréciés et perpétués par les générations futures», a expliqué Vicky Holt Takamine, le directeur du festival. "FESTPAC nous aidera à identifier les priorités et à prendre des mesures pour protéger notre peuple et les générations futures ».

De la culture, mais pas que…

C’est en 2012 que Hawaii avait été choisi comme hôte par la Communauté du Pacifique (CPS), une organisation internationale vouée à l'autonomisation des îles, des pays et des territoires du Pacifique et de leurs habitants. La CPS, apolitique, veille à ce que les insulaires du Pacifique disposent des connaissances, des compétences techniques et des ressources nécessaires pour assurer leur subsistance, ainsi que leurs pratiques artistiques et culturelles. En plus des performances dynamiques, des démonstrations pratiques et des ateliers culturels, FESTPAC sert de plate-forme pour mettre en exergue les problèmes sociaux, économiques et environnementaux auxquels chaque pays est confronté. «Nos connaissances traditionnelles en matière d’agriculture intelligente face au climat et de pratiques qui contribuent à maintenir la sécurité alimentaire et à protéger l’environnement sont au centre de nos préoccupations», explique Kuiniselani Toelupe Tago-Elisara, directrice du développement social de la CPS.

A Tahiti en 1985

Le premier « Festival des arts du Pacifique Sud » comme il était alors appelé avait eu lieu à Fidji en 1972 dans le but de mettre un terme à l'érosion des pratiques traditionnelles et de renforcer les relations entre les nations de l'Océanie. Quatorze nations avaient pris part à ce premier rassemblement.

Hawaiʻi a participé pour la première fois en 1976. En 1980, l’événement a pris le nom de Festival des arts et de la culture du Pacifique, qui englobe l’ensemble du Pacifique. Le festival a grandi avec chaque célébration, doublant sa taille et le nombre de nations participant. Chez nous, on se souvient que le Festival avait eu lieu en juillet 1985 ; c’est la Nouvelle-Calédonie qui devait accueillir la manifestation en 1984, mais les événements et les troubles sur place avaient conduit à l’annulation de la manifestation que Gaston Flosse avait opportunément demandé à pouvoir organiser, ce qui fut fait l’année suivante. Peut-être que la Polynésie française, trente-cinq ans après, sera à nouveau candidate, cette fois-ci pour 2028 ?

Daniel Pardon (Photo : DP)
Le Vanuatu est un fidèle du festival où Micronésie, Mélanésie et Polynésie se retrouvent.
Le Vanuatu est un fidèle du festival où Micronésie, Mélanésie et Polynésie se retrouvent.

Rédigé par Daniel PARDON le Mardi 21 Mai 2019 à 15:00 | Lu 1584 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 26 Juin 2019 - 17:33 Fête de l'autonomie : la circulation modifiée

Mercredi 26 Juin 2019 - 17:02 Tahiti veut surfer sur la vague des JO

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net