Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Hausse de la fréquentation touristique en Nouvelle-Calédonie



La fréquentation touristique est en hausse de plus de 6% en 2015 en Nouvelle-Calédonie, où les autorités misent sur ce secteur pour sortir de la mono-économie du nickel, ont-elles indiqué vendredi.

"On n'a jamais atteint un tel chiffre depuis que l'on fait des statistiques", s'est félicitée devant la presse Martine Lagneau, vice-présidente de la province Sud, annonçant 114.000 visiteurs dans l'île en 2015.

Par rapport à 2014, ce chiffre représente quelque 7.000 touristes supplémentaires, alors que depuis une dizaine d'année la fréquentation stagne autour de 100.000 touristes par an.

La hausse est particulièrement sensible sur les marchés australiens et néo-zélandais, les deux bassins les plus proches de l'archipel, qui enregistrent respectivement des augmentations de 15,8% et de 25,8%. 

"Pour la première fois, nous avons accueilli pratiquement autant de Japonais que d'Australiens (environ 20.000, ndlr)", a également indiqué Mme Lagneau. Les Français métropolitains restent cependant la première clientèle de la Nouvelle-Calédonie (37.245 visiteurs).

Le tourisme, qui représente 5.500 emplois directs, a permis d'injecter 23,4 milliards CFP (195 millions euros) en 2015 dans l'économie calédonienne, soit 1,3 milliard de plus que l'année précédente.

Le nombre de croisiéristes est également en forte hausse, atteignant 444.124 en 2015 contre 183.000 cinq ans plus tôt. 

Les représentants des trois provinces de Nouvelle-Calédonie ont notamment attribué ces bons résultats aux "contrats de destination, une nouvelle approche qui concentre et coordonne les actions des acteurs de la filière sur des cibles marketing définies". 

La mise en service en 2014 d'une ligne aérienne sur Melbourne, la rénovation du parc hôtelier ou encore l'ouverture d'un hôtel 5 étoiles à Bourail (côte ouest) expliquent aussi cette embellie. 

"Nous traversons une période de très grande inquiétude, en raison de la crise du nickel. Le tourisme est le seul secteur qui est en excellente forme et l'enjeu est de trouver une alternative au tout-nickel", a déclaré Philippe Michel, président de la province Sud.

L'économie de la Nouvelle-Calédonie est phagocytée par l'industrie minière du nickel, qui porte préjudice au développement d'autres secteurs dont celui du tourisme alors que l'archipel dispose de forts potentiels. 

En raison de la dégringolade des prix du nickel, l'économie locale est en net repli. 

Avec AFP


Rédigé par RB le Vendredi 18 Mars 2016 à 05:43 | Lu 526 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués