Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49


Guyane: une nouvelle étude du WWF plombe le projet "Montagne d'or"



Cayenne, France | AFP | mercredi 14/11/2018 - Un rapport commandé par le WWF France critique sévèrement Montagne d'or, le plus grand projet de mine d'or à ciel ouvert à l'étude en France, en remettant en cause les perspectives économiques espérées.

Le "choc économique" voulu par le gouvernement en Guyane sera possible grâce à l'"indépendance" alimentaire et énergétique et non grâce au secteur minier, selon ce rapport du cabinet Deloitte rendu public en début de semaine.
"Le secteur extractif" est le secteur marchand "qui a les effets d’entraînement les plus faibles" sur "le potentiel de développement économique durable de la Guyane", selon ces experts missionnés par l'ONG environnementale.
La mine "génère une augmentation de valeur ajoutée et d'emplois quatre fois inférieure à celle du secteur de la construction", écrivent-ils encore.
Columbus gold et Nordgold, qui portent ce projet situé à Saint-Laurent-du-Maroni, promettent de "développer l’économie guyanaise" avec "750 emplois directs et 2.500 indirects" et plus de 300 millions d'euros d'impôts et taxes en 12 ans d'exploitation.
Montagne d'or est soutenu localement par le Medef, la chambre de commerce et d'industrie, une partie des élus dont le président de la collectivité territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre.
"Lors du débat public en Guyane sur Montagne d'or, il est revenu de façon récurrente la question plus générale du type de développement possible et souhaitable en Guyane", expliquait mercredi à l'AFP Laurent Kelle, responsable du WWF Guyane.
Pour passer dans un "délai court" à 7% de demandeurs d'emploi (contre 22 % actuellement), Deloitte identifie "10 secteurs d'activité prioritaires" engendrant "2.000 à 5.000 emplois par an" d'ici à 2040, en citant notamment l'agriculture, la sylviculture, la pêche, le tourisme, les énergies renouvelables, la recherche, les activités juridiques. 
En juillet, le gouvernement avait annoncé la création d'une commission interministérielle pour évaluer les "impacts" environnementaux et économiques de Montagne d'or.
Le rapport, annoncé pour septembre mais qui n'est pas encore paru, doit aider le gouvernement à se positionner avant la fin de l'année sur le projet.

le Jeudi 15 Novembre 2018 à 05:20 | Lu 528 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus