Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Guadeloupe: une barricade pour protester contre une coupure d'eau



Pointe-à-Pitre, France | AFP | vendredi 09/01/2020 -Un barrage a été érigé depuis mardi soir en Guadeloupe, créant des kilomètres de bouchons dans la zone de Gosier, par des usagers qui protestent contre une longue coupure d'eau, problème récurrent de l'archipel, a constaté une correspondante de l'AFP. 

"Nous n'avons plus d'eau depuis samedi après-midi", explique Christian Francis, un usager de l'eau, mobilisé sur une barricade montée à la hâte depuis mardi soir, provoquant des kilomètres de bouchons sur l'île. "Nous manifestons notre ras-le bol, trop c'est trop. On nous dit que l'eau reviendra et elle ne revient pas".
Selon le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau et d’assainissement de la Guadeloupe (Siaeag), la coupure d'eau provient d'une panne sur une pompe. "Une première phase d'intervention est prévue jeudi et permettra de rétablir provisoirement la distribution de l'eau dès le lendemain. L'intervention définitive pour le retour à la normale est prévue dans les 10 jours qui suivent la première opération", indique le Siaeag dans un communiqué.
Toute la journée de jeudi, le barrage sur la route a été tenu malgré la livraison de bouteilles d'eau par la mairie. Et les riverains promettent de maintenir la barricade "tant que l'eau ne sera pas revenue".
Les manques d'eau sont courants en Guadeloupe en raison d'un manque d'entretien des canalisations - le réseau perd entre 60% à 90% de son rendement avant que l'eau n'arrive au robinet. 
La distribution en eau potable est donc soumise à des "tours d'eau", un calendrier censé alimenter les communes en alternance, que les élus avaient promis en janvier 2018 de supprimer sous deux ans.
En septembre 2018, Emmanuel Macron, en dépalcement sur l'ile, avait déploré cette situation et une mauvaise gestion du réseau par les opérateurs et collectivités: "L'argent est bien passé quelque part, mais pas dans les canalisations", avait-il dit. 
Pour pallier le problème, en mai 2019 les élus s'étaient engagés à créer, au 1er janvier 2020, une structure unique de gestion de l'eau, sous forme de syndicat.
Mais début janvier, le nouvel organisme n'existe toujours pas. "La structure unique de l'eau doit être économiquement viable et le service efficient et je ne dérogerai pas à cela", martèle Philippe Gustin, préfet de Guadeloupe, qui doit valider la création du syndicat unique. "Les travaux du plan d'urgence votés en 2018 doivent se poursuivre pour mettre fin aux pannes et fuites sur le réseau et donc aux coupures", ajoute-t-il. 

le Vendredi 10 Janvier 2020 à 04:57 | Lu 238 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus