Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Grèves : Papeete ville fantôme ce jeudi



PAPEETE, le 8 mars 2018 - Les syndicats promettaient des milliers de grévistes et de manifestants dans les rues de la capitale. La population a donc anticipé et a largement évité la ville aujourd'hui. Les écoles, administrations et commerces tournaient au ralenti, que ce soit à cause de personnels grévistes ou tout simplement à cause du faible nombre de clients ou usagers.


École primaire de Taunoa : 31 enfants présents sur 264 élèves

deux classes réunies dans la même salle
deux classes réunies dans la même salle
Mme Adélina Tereino, directrice de l'école primaire protestante de Taunoa

"Depuis mardi, j'ai recensé 100% de mon personnel non-enseignant gréviste, et mardi j'avais plus de la moitié de mes enseignants grévistes, et 20% qui sont grévistes aujourd'hui. Nous sommes une école privée donc contrairement au public, nous ne sommes pas fonctionnaires d'état, nous cotisons tous à la CPS et à la caisse des salariés. Pour pallier à l'absence des personnels non-enseignants, j'ai eu la chance que des parents bénévoles viennent me voir spontanément et proposent leur aide. Ils sont venus donner un coup de main à la sieste et à la surveillance. Et nous avons eu l'aide de la paroisse de Taunoa qui est venue nous aider pour le service de la cantine. Donc nous avons réussi à fonctionner comme à l'habitude, même sans personnel... Mais avec très peu d'élèves.

Aujourd'hui je bats mon record d'absences, avec seulement 31 élèves présents sur nos 264 élèves. Les parents sont restés chez eux et ont gardé leurs enfants avec eux. Nous n'avions passé de consignes particulières, à part de dire aux parents de se tenir au courant dans les médias. Toute la semaine a été particulière puisque mardi et mercredi je n'avais recensé que 30% à 40% d'élèves présents. Par contre nous hébergeons aussi l'annexe BTS du lycée Samuel Raapoto, c'est ma collègue qui en est responsable. Apparemment ils sont beaucoup moins touchés. Ils n'ont pas eu d'enseignants grévistes et les élèves sont présents. Les parents n'ont pas hésité à envoyer leurs adolescents !"


CPS : Journée calme, mais peu de grévistes

Punareva, responsable communication de la CPS
"Hier et aujourd'hui, nous sommes à 5% de grévistes. Tous les services sont ouverts et toutes les antennes fonctionnent dans les îles et les communes. Par contre l'affluence est faible ici à Mamao. Des bureaux et des entreprises de Papeete sont fermées ou ont des taux de grévistes plus importants, donc notre activité est également réduite. En fait c'est le jour idéal pour venir à la CPS !"


Station Shell de Prince Hinoi : "Les gens ont eu peur que la ville et Motu Uta soient bloqués"

Frédérique, gérant de la Station Shell de Prince Hinoi
"Pour nous les conséquences ont principalement été observées quand il y a eu l'annonce de la grève. Beaucoup de monde pendant plusieurs jours pour faire le plein de carburants et de gaz, énormément de monde mardi et mercredi. Ils avaient peur que nous fassions la grève, que les routes soient bloquées, la ville fermée ou même que Motu Uta soit bloqué. Mais maintenant que c'est effectivement le jour de la grève, il y a moins de monde que d'habitude. Les gens sont restés chez eux ou participent à la grève, donc il y a moins de fréquentation aujourd'hui. Là pour l'instant on a plus de gaz, on attend d'être livré. On ne sait pas s'ils livreront aujourd'hui, mais hier ils ont livré, donc ça devrait être bon demain."


Port de Papeete : Le transport Tahiti-Moorea a été assuré, pas de soucis en zone sous douane

Manu, responsable des opérations de l'Aremiti
"Aujourd'hui il n'y a eu aucun problème. La fréquentation était un peu en baisse aujourd'hui, mais le reste de la semaine ça allait. C'est vrai que nos clients étaient inquiets, ils voulaient savoir s'ils pourraient rentrer chez eux s'ils venaient sur Papeete aujourd'hui. On leur a dit que comme nous sommes un service public, nous allons faire comme d'habitude. On a communiqué dans les médias et sur Facebook, et les beaucoup de gens nous ont fait confiance ! Nous savons que les gens qui habitent à Moorea ont besoin de nous pour venir à Papeete, donc même si on a pu avoir des grévistes dans le personnel nous avons pu respecter nos obligations."

En parallèle, la capitainerie du Port confirme que les opérations de déchargement des cargos se sont bien déroulés et que les porte-containers déchargés ont pu repartir normalement. L'accès à la zone portuaire industrielle est resté libre, mais les grèves dans le secteur des transports peuvent affecter la sortie des containers et l'approvisionnement des entreprises.

Du côté de l'aéroport, un mouvement de grève des pompiers a pu inquiéter les passagers qui ont un vol prévu. Mais la direction de ADT nous assure que le service arrive à fonctionner avec les personnels non-grévistes. Au moment où nous rédigeons cet article, tous les vols prévus devraient être assurés.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Jeudi 8 Mars 2018 à 14:00 | Lu 2626 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Avril 2018 - 12:41 Une classe de lycéens visite Tahiti Infos

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués