Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Grève : forte mobilisation mardi dans le primaire de l'enseignement public



Un cortège de manifestation est prévu sur le front de mer de Papeete, mardi matin (Photo d'archives : le 15 mai 2014).
Un cortège de manifestation est prévu sur le front de mer de Papeete, mardi matin (Photo d'archives : le 15 mai 2014).
PAPEETE, 9 octobre 2017 - L’intersyndicale des fonctionnaires d’Etat organise mardi matin une marche de protestation contre plusieurs mesures annoncées par le gouvernement central. Le mouvement de grève devrait être très suivi dans le primaire de l'enseignement public.

De fortes perturbations sont à prévoir en marge de la grève des agents de la fonction publique d'Etat. Les fonctionnaires sont appelés à manifester ce mardi 10 octobre, contre plusieurs mesures annoncées par le gouvernement central : rétablissement de la journée de carence en cas d'arrêt maladie ; gel du point d’indice pour les rémunérations ; suppression de 120 000 postes à l'horizon 2022.

Des manifestations sont organisées un peu partout en France métropolitaine. A Tahiti, le cortège défilera depuis le stade Willy Bambridge jusqu'au Haut-commissariat, en empruntant le front de mer. Un rassemblement est prévu à partir de 8 heures au stade de Tipaerui. Il pourrait réunir un millier de manifestants, selon les estimations syndicales. Les délégués du mouvement prévoient d’être reçus par le haut-commissaire à 10 h 30. Une audience a également été demandée au vice-recteur de Polynésie française, sans réponse pour l’instant.

Tous les services administratifs de l’Etat devraient être impactés à des degrés divers par ce mouvement : le Trésor public, la justice, la police, les services pénitentiaires, l’aviation civile.

Si le mouvement de grève n’aura pas d’incidence dans l’enseignement privé, une très forte participation est en revanche attendue dans l’Education, et notamment au niveau du premier degré de l’enseignement public. Des taux de participation des enseignants et des agents administratifs et techniques sont annoncés "proche de 100 %" dans les îles et "supérieur à 50 %" à Tahiti.

Les maires de Faa’a et de Teva i Uta ont décidé lundi que toutes les écoles primaires de leurs communes seraient fermées mardi, les conditions d’accueil ne pouvant pas garantir la sécurité des enfants. La mobilisation dans le second degré de l’enseignement public est plus incertaine. Les établissements resteront ouverts, l’accueil devant être assurés par les chefs d’établissement dans les collèges et lycées.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 9 Octobre 2017 à 16:19 | Lu 4596 fois





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 11 Décembre 2017 - 17:29 Un premier bilan mitigé pour le Téléthon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance