Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Goutte de miel Meri Rangi remporte la médaille d'or du concours de miel



PAPEETE, le 3 mai 2019 - La 3e édition du concours du meilleur miel a été organisée vendredi 3 mai au lycée hôtelier de Punaauia. Un jury composé de sept personnes a départagé dix miels et ses producteurs. C'est Goutte de miel Meri Rangi qui a remporté la médaille d'or.

"Pour moi, le 3 c'est le miel par excellence, il est parfaitement équilibré!"
"Pour moi c'est le 6!"

Vendredi matin, les discussions ont été appuyées lors de la sélection des gagnants du concours du meilleur miel. Sept membres de jury se sont retrouvés autour d'une table pour départager à l'aveugle dix miels venus des cinq archipels de la Polynésie.

Chacun des membres a dû remplir une fiche "d'analyse des miels" sur la base de critères visuels (couleur), olfactifs (appétence des odeurs, richesse des odeurs, intensité des odeurs) puis gustatifs (texture, miel sucré, miel amer, miel acide, appétence des arômes, richesse des arômes, persistance des arômes).

Pour l'aider dans sa notation, le jury pouvait compter sur "une ronde des arômes de miel" (un disque détaillant les arômes), un verre d'eau et des quartiers de pommes pour soulager les papilles saturées en sucre.

"À chaque critère, chaque membre avait à choisir entre quatre notes : je déteste, c'est mauvais, attribuant 0 point, c'est moyen, le critère est faible, attribuant 1 point, j'aime, le critère est élevé pour 2 points et j'adore, c'est excellent pour 3 points", précise Christophe Bernard, apiculteur amateur, membre de l'association Apis Porinetia.

À l'issue, des notes globales étaient attribués aux échantillons et des discussions ont été lancées pour établir le trio gagnant (voir encadré).

3e édition

Le concours du meilleur miel a été co-organisé pour la troisième fois par le lycée hôtelier de Punauuia et l'association Apis Porinetia. Il s'est tenu dans l'enceinte du lycée.

Pour y participer, les miels ont été analysés. Une initiative personnelle payée en partie par les apiculteurs eux-mêmes. Le complément étant pris en charge par l'association. "Les analyses nous permettent de prouver la qualité de nos miels", indique Christophe Bernard. "L'association encourage à la transparence. Nous avons des miels de qualité qui répondent aux exigences des normes européennes, y compris pour le taux d'humidité."

Si le taux d'humidité d'un miel dépasse un certain seuil (18,5%) il devient désagréable à la consommation, surtout, les fermentations peuvent s'y développer.

En Polynésie, la maîtrise de l'humidité est une vraie difficulté en raison des conditions climatiques. "Mais on a des solutions pour rester dans la norme", rapporte Jean-Patrick Villain, apiculteur (médaillé d'or du concours du meilleur miel 2018 et médaillé d'argent à la foire agricole). "On récolte par exemple les jours de beau temps, on réalise l'étape d'extraction à la clim. ou bien encore on laisse sécher nos cadres avant de les remettre dans les ruches."

Sur les dix apiculteurs qui ont souhaité participer au concours du meilleur miel 2019, aucun n'a vu son miel refusé. Tous les produits présentés ont répondu aux normes européennes.

Le trio gagnant

Médaille d'or : Louise Frogier avec Goutte de miel - Meri Rangi (Tahiti).
Médaille d'argent : Kala'i Salmon avec miel des tropiques (Tahiti).
Médaille de bronze : Mendiola Poe avec apiculteur à Hiva Oa (Marquises).

"L'offre de production de miel répond à la demande en Polynésie"

Kala'i Selam, président de l'association Apis Porinetia l'assure, "l'offre de production de miel répond à la demande en Polynésie, et ce, depuis quelques années". En 2018, une année peu favorable à la du fait des mauvaises conditions climatiques, 158,6 tonnes du précieux nectar ont été produites. Un chiffre ne tient pas compte de toute la production informelle et familiale.
En 2019, la production devrait être supérieure, les conditions climatiques étant meilleure jusqu'à présent.
Pas moins de 530 apiculteurs sont enregistrés sur le territoire, les ¾ n'étant pas professionnels. Pour posséder une carte agricole, il faut posséder au moins 20 ruches.
Aujourd'hui, le miel local a gagné les étals des moyennes et grandes surfaces. Le prix moyen se situe actuellement entre 2 000 et 2 500 Fcfp le kg chez le producteur. À la différence des fruits et légumes, la marge du miel n'est pas bloquée. De ce fait les prix sont très variables d'un commerce à l'autre. "Toutefois", nuance Kala'i Selam, "les prix se stabilisent petit à petit".

Miel : la qualité est prouvée

Jean-Patrick Villain est apiculteur Vaioma Miel). Il a remporté la médaille d'or du concours du meilleur miel en 2018 et a participé au concours 2019. Son engagement s'inscrit dans le cadre de l'association Apis Porinetia dont il fait partie. "Gagner la médaille d'or l'an dernier a été un reconnaissance du travail des abeilles et de mon travail", explique celui qui milite pour toujours plus de transparence vis-à-vis des consommateurs. "En faisant faire des analyses on prouve la qualité de nos miels."
Il profite de l'événement pour pousser un "coup de gueule" suite à l'usage massif d'insecticides contenant de la delthamétrine dans le cadre de la lutte contre la dengue. "Car des alternatives existent comme des larvicides à base de microorganismes. Les insecticides utilisés sont dangereux pour les abeilles et, à terme, pour l'homme."
Enfin, il insiste sur la consommation de sucre raffiné. "Une véritable drogue", affirme Jean-Patrick Villain qui encourage plutôt l'usage de miel.





Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 3 Mai 2019 à 15:55 | Lu 3184 fois






Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 9 Juillet 2020 - 09:47 Les Australes s'exposent à Vaiare

Jeudi 9 Juillet 2020 - 09:44 Tumaraa au rythme de l'agriculture

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus