Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Futsal, football, beach soccer - Festival des îles 2018 : Le " mana " des îles est là


La cérémonie d'ouverture du 10e Festival des îles s'est déroulée lundi en fin d'après-midi à Fautaua. Les délégations d'une trentaine d'îles de Polynésie française ont défilé devant la tribune officielle au son des chants et danses traditionnels. Beaucoup d'émotion et de joie autour de cet événement exceptionnel qui resserre les liens entre les habitants des îles de Polynésie française.


Les délégations ont défilé une par une
Les délégations ont défilé une par une
Le Festival des îles, appelé également « Challenge Alphonse Greig » a fêté cette année ses dix ans d’existence. Cet événement sportif propose du futsal, cette discipline facile d’accès, populaire, réunissant en Polynésie environ 5 500 licenciés. L’événement propose également du foot à 11 et du beach soccer, avec cette année une nouveauté, une forte participation des femmes.
 
Les chiffres annoncés par la fédération tahitienne de football, organisatrice de l’événement, donnent une idée de l’ampleur de la manifestation : plus de 2000 participants dont 700 femmes et pas moins d’une trentaine d’îles concernées. Une délégation en provenance de Rapa Nui était également de la partie. Environ 70 arbitres ont également défilé.
 
Cette année, l’organisation semble être montée en puissance avec, en plus des nombreux matchs organisés dans les trois disciplines, l’organisation de trois matchs d’exhibition entre la sélection de Tahiti de futsal et la sélection calédonienne. Le Festival des îles se terminera en apothéose le samedi 7 avril avec le quart de finale de la Ligue des clubs champions OFC entre Dragon et les Fidjiens du Lautoka FC.

La délégation de Rapa
La délégation de Rapa
Energie, joie et partage
 
La cérémonie, haute en couleurs, a débuté à 17H par le passage de la délégation marquisienne qui a proposé un « haka » vibrant. La délégation de Rapa a également mis l’ambiance et le public a apprécié. Les délégations se sont ensuite succédées pendant plus d’une heure. Certains sportifs, plus footballeurs que danseurs, ont malgré tout esquissé quelques pas de danse dans la joie et la bonne humeur. Les danseuses et les danseurs du groupe Hei Tahiti, de Tiare Trompette, était là également pour accompagner les délégations.
 
Après le discours du Président du Pays Edouard Fritch et celui du président de la fédération tahitienne de football Thierry Ariiotima, les officiels ont soufflé ensemble un gâteau fêtant le dixième anniversaire de cette manifestation sportive unique en Polynésie française. Les 119 îles de Polynésie française, rappelons-le, sont disséminées sur un territoire grand comme l’Europe. Certains « îliens » venaient à Tahiti pour la première fois. SB / FTF

La sélection de Tahiti de futsal a remporté sa première confrontation 2-1 contre la Nouvelle Calédonie, au terme d’un bras de fer très serré dans une ambiance de folie. Les deux autres matchs d’exhibition auront lieu le mercredi 4 avril et le mercredi 6 avril à 20H à Fautaua.

Thierry Ariiotima, président de la FTF
Thierry Ariiotima, président de la FTF
Parole à Thierry Ariiotima
 
Le Festival des îles permet créer des liens avec les îles ?
 
« Le Festival des îles a été créé pour que les îles aient de la motivation, pour que les îliens puissent jouer au football avec un objectif. On a pu voir, lors de cette cérémonie d’ouverture, combien ils étaient heureux d’être là. Même sans trop de répétition, ils ont fait l’effort de danser. Ce n’est pas la danse qui comptait mais l’état d’esprit. Cela présage quelque chose de formidable pour la suite. »
 
Les îles apportent cette énergie ?
 
« On appelle ça le « mana ». Les îles ont cette faculté d’avoir ce « mana » si spécial. Personnellement, j’ai été très heureux de voir ces visages heureux alors qu’hier je me demandais encore s’ils allaient jouer le jeu. »
 
10 années d’existence ?
 
« Lorsqu’on prend le premier festival en 2008, par rapport à ce que nous avons aujourd’hui, au niveau financier cela n’a rien à voir. Au niveau relations humaines, cela permis aux jeunes des îles de découvrir Tahiti, de voir autre chose. Au niveau sportif, on a vu parfois une équipe des îles gagner. Le niveau des îles a progressé. Tout le monde veut gagner ce qui est devenu la « Coupe du monde des îles ». Les jeunes des îles disent à leurs dirigeants « on veut venir à Tahiti, c’est le seul moment où on peut rencontrer des équipes plus fortes que nous. » Cela ne peut que les faire progresser. Sur l’aspect sportif, c’est une réussite. »
 
Quelques mots sur l’organisation ?
 
« Parler de routine serait exagéré mais on a acquis une certaine expérience, on sait comment faire face à chaque situation, chaque petit souci qui se présente car il y en a toujours dans ce genre d’organisation. Je n’ai pas eu de plaintes cette année. Hier soir, à la réunion, tous les dirigeants des îles étaient contents de l’accueil. Rien à signaler à part quelques rappels : ce sont des jeunes et il y en a forcément certains qui ont besoin d’être cadrés pour éviter tout dérapage. »

Le public est venu nombreux assister à cette cérémonie haute en couleurs
Le public est venu nombreux assister à cette cérémonie haute en couleurs
Au niveau financier ?
 
« On est toujours en recherche de financement, si on ne trouve pas là, on va chercher ailleurs. Ceci dit, la FIFA nous aide depuis deux ans et c’est une grande chance. Cela nous a amené une bouffée d’oxygène. Avec l’apport de la FIFA, des sponsors, du Pays, on arrive à joindre les deux bouts. N’oublions pas que les sportifs des îles payent leur voyage. La FTF les aide à hauteur de 10%, l’année dernière c’était 20%. On a dû réduire parce que le nombre de participants a augmenté et les prix aussi. Avec les cartes de réduction Air Tahiti, ils ont 20% de réduction, avec nos 10% cela fait 30%. »
 
Comment s’organisent ces îles ?
 
« Ils se débrouillent. Aux Marquises, ils vont à la pêche, à la chasse, ils vendent le poisson…A Takaroa c’est le coprah, à Rimatara la pêche et le coprah…Ils font des ventes de plats, de gâteaux, des « kermesses » associatives. Ils parviennent ainsi tant bien que mal à joindre les deux bouts. Lorsqu’ils viennent, ils sont hébergés et transportés gratuitement. Il y a également la vente de nos « Pass » pour le public. On est apparemment arrivés à une recette de cinq millions rien qu’avec les « Pass ». On a ainsi atteint notre objectif. »
 
Qui sont vos interlocuteurs dans les îles ?
 
« On est en contact direct avec les responsables des clubs, chaque responsable de comité. On communique par internet, c’est plus facile. On leur a offert par le passé un ordinateur à chacun pour cela. Aujourd’hui, on en ressent les bienfaits. »
 
Le futsal reste prédominant ?
 
« Il y a un engouement extraordinaire pour le futsal. Il est largement en tête au niveau du nombre d’équipes engagées, avec Tahiti mais aussi avec les équipes des îles. On est arrivé à un point où on doit même limiter les inscriptions à cause des limites de notre hébergement, on est victimes de notre succès. On réfléchit à comment faire pour faire évoluer tout ça, pour proposer quelque chose de nouveau pour l’année prochaine. »
 
Dernier mot, remerciement ?
 
« Les premiers à remercier sont ceux qui travaillent autour de moi, ils font un travail extraordinaire sans compter leurs heures. Un grand merci aussi aux bénévoles qui travaillent jour et nuit sans être payés. Les mentalités évoluent et on ne sait pas jusqu’à quand on pourra compter sur le bénévolat. En tous cas merci à eux pour le travail effectué pour les îles car, en réalité, ils travaillent pour les îles. Enfin, merci aux sponsors fidèles et merci encore à la FIFA. »

Le haka des Marquises, toujours aussi puissant
Le haka des Marquises, toujours aussi puissant

Le groupe Hei Tahiti a accompagné les délégations
Le groupe Hei Tahiti a accompagné les délégations

Les officiels ont fêté le 10e anniversaire du Festival des îles
Les officiels ont fêté le 10e anniversaire du Festival des îles

Rédigé par SB / FTF le Mardi 3 Avril 2018 à 15:15 | Lu 1162 fois




Sports | Territoriales 2018 | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017 | Les Portraits | MISS TAHITI | Heiva i Tahiti