Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Forum des îles du Pacifique : les modalités d'adhésion discutées cette semaine



PAPEETE, le 31 janvier 2017. Le vice-président du gouvernement Jean-Louis d’Anglebermes est en Polynésie française depuis ce mardi et ce jusqu'à vendredi. Au programme : la participation au comité directeur du fonds pacifique mais aussi les modalités de formalisation de l'adhésion de la Nouvelle-Calédonie et de la Polynésie française au Forum des Îles du Pacifique, annonce le gouvernement calédonien.

Depuis ce mardi et ce jusqu'à vendredi, le vice-président du gouvernement Jean-Louis d’Anglebermes est en Polynésie française. L'objectif de ce déplacement est la participation au comité directeur du Fonds Pacifique. Créé en 1985, le Fonds Pacifique est un fonds du ministère des Affaires étrangères et du développement international. Il a vocation à soutenir des projets œuvrant à l’insertion régionale des territoires français du Pacifique. Pour être éligibles, ces projets doivent impliquer au moins un territoire français et un État ou territoire non-français de la zone Pacifique. Son comité directeur décide de la répartition de l'enveloppe.
Présidé cette année par la Polynésie française, le comité directeur du Fonds Pacifique se réunira vendredi 3 février.

"En marge de ce comité directeur, Jean-Louis d'Anglebermes, vice-président du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, rencontrera plusieurs personnalités dont le président du gouvernement de Polynésie française, Edouard Fritch, en charge, comme lui, des questions d'emploi", indique un communiqué du gouvernement calédonien. "Il participera également à une réunion sur les modalités institutionnelles de formalisation de l'adhésion de la Nouvelle-Calédonie au Forum des Îles du Pacifique, en présence de représentants du ministère des Affaires étrangères et du gouvernement de la Polynésie française."

Jusqu'à septembre dernier, la Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie n’étaient en effet que membres associés du Forum. Les deux collectivités françaises du Pacifique, dotées d’une autonomie très large, demandaient depuis plusieurs années leur intégration en tant que membres de plein droit du FIP.

Avant que le Forum des îles du Pacifique donne son feu vert, les deux collectivités avaient reçu peu avant le soutien de la Nouvelle-Zélande, l’un des deux pays les plus influents du Pacifique, avec l’Australie. Le président des Etats fédérés de Micronésie Peter Christian, qui avait mené les débats en tant que pays hôte, avait aussi exprimé son soutien.

Les Etats insulaires du Pacifique ont longtemps craint l’entrisme de la France dans les affaires du Pacifique, par l’intermédiaire de ses collectivités. Mais les relations entre l’Océanie et la France, longtemps ternies par les essais nucléaires en Polynésie française, se sont réchauffées ces dernières années.

La Polynésie française et la Nouvelle-Calédonie devront donc siéger en tant que membre à part entière lors de la prochaine réunion du Forum des îles du Pacifique, cette année, à Apia, aux Samoa. Mais des modalités institutionnelles de formalisation de l'adhésion doivent encore être finalisées.

Rédigé par Mélanie Thomas le Mardi 31 Janvier 2017 à 15:50 | Lu 2891 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués