Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Forte activité sismique en Océanie pendant le week-end



Forte activité sismique en Océanie pendant le week-end
SUVA, lundi 6 juin 2011 (Flash d'Océanie) – Le Pacifique Sud et en particulier les régions de Fidji, de la Nouvelle-Zélande et de la collectivité française de Wallis-et-Futuna ont connu, ce week-end, une nouvelle séquence soutenue en matière de séismes.

Le dernier de ces séismes en date a été enregistré lundi 6 juin 2011 dans la très sensible région de Christchurch (île du Sud de la Nouvelle-Zélande) à 9h09 locales (GMT+12), rapporte l’institut géophysique américain USGS, basé à Denver (Colorado).

L’épicentre de cette secousse, de magnitude mesurée à 5 sur l’échelle de Richter, a été localisé à vingt deux kilomètres à l’Ouest de Christchurch, à une faible profondeur (3,8 kilomètres en-dessous du niveau de la mer), selon les mêmes sources.

Dans cette même zone, deux puissants séismes ont frappé respectivement le 4 septembre 2010 et le 22 février 2011, occasionnant d’énormes dégâts matériels et, pour le plus récent, plus de cent quatre vingt victimes.

La secousse de lundi a été très fortement ressentie localement et les services d’urgences ont été inondés d’appels de résidents, faisant état de dégâts considérés comme mineurs.

Environ quatre heures auparavant, c’est dans la région située à l’Est des îles Fidji, et au Sud de Wallis-et-Futuna que deux autres séismes, sous-marins cette fois-ci, se sont produits, avec des magnitudes respectives enregistrées à 5,8, puis 5,1 sur l’échelle ouverte de Richter.

Le premier de ces deux séismes (5,8) a eu lieu lundi à 4h35 (locales, GMT+12) et son épicentre a été placé à 107 kilomètres au Sud-sud-est de Sigave (île de Futuna), soit 281 kilomètres au Sud-ouest de Mata’Utu (chef-lieu de l’île de Wallis) et 381 kilomètres à l’Est-nord-est de la ville fidjienne de Labasa (île de Vanua Levu).

La profondeur a été localisée à dix kilomètres en-dessous du niveau de la mer.
Aucun dégât, ni blessé n’a été immédiatement signalé.

Vingt minutes plus tard, à 4h55 (locales) lundi, une réplique de 5,1 a été enregistrée dans la même zone et à la même profondeur, selon les mesures de l’USGS.

Quelques heures auparavant, plus au Sud-ouest de cette grande région, à environ huit cent kilomètres au Sud de l’île australienne de MacQuarie, proche des eaux antarctiques, (soit plus de deux mille kilomètres au Sud de Melbourne), un autre séisme de magnitude 6,3 a été enregistré dimanche 5 juin 2011 à 21h51 locales (GMT+10), à une profondeur de dix kilomètres en-dessous du niveau de la mer.
Aucun dégât, ni blessé n’a été signalé.

Aucune alerte au tsunami n’a été générée.


Rédigé par pad le Dimanche 5 Juin 2011 à 19:52 | Lu 1699 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués