Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Flosse s'avance sur l'union avec les bleus



Tahiti, 3 février 2020 - Gaston Flosse a réitéré lundi sa demande d’inscription sur la liste électorale de Papeete avec dorénavant six mois de résidence dans la capitale polynésienne. Dans la foulée, le leader du Tahoera’a affirme avoir trouvé un terrain d’entente avec la responsable Tavini, Chantal Minarii Galenon, pour une liste d’union Amuitahira’a à Papeete.

La liste du Amuitahira'a est prête, la profession de foi a été approuvée par tout le monde. Le logo est approuvé, les drapeaux, les tricots également. Tout ça est en marche”, assurait Gaston Flosse avec sa plus grosse voix, lundi en fin de matinée, peu après avoir déposé une nouvelle demande d’inscription au nombre des électeurs de la capitale polynésienne. “Le Amuitahira'a présentera sa liste. Je serai à la tête de cette liste avec Chantal Galenon en deuxième position !”

En dépit de cette annonce tonitruante du leader orange, quelques points demeuraient en suspens lundi. Notamment, la garantie de voir Minarii Galenon conduire la liste d'union, si la nouvelle demande d'inscription de Flosse à Papeete devait se solder par un nouvel échec. Autre point, prosaïque mais non moins crucial : Quid de la répartition des sièges sur cette liste Amuitahira'a ? 

Ensuite, la perspective divise dans les rangs Tavini de Papeete. Notamment si Gaston Flosse devait conduire cette liste d’ouverture. Au Tavini Huiraatira on assure ne rien savoir des discussions en cours. "Les tomite sont libres de décider localement en fonction de ce qu’ils estiment le mieux pour le Tavini", explique Vanina Crolas, la secrétaire générale du parti bleu, qui assure n’avoir aucun retour “pour l’instant” à propos des décisions prises par les militants de Papeete. "On a donné jusqu’au 5 février à tout le monde pour nous faire part des constitutions de listes. (...) En dernier lieu, c’est le président qui décidera.”

De son côté, Oscar Temaru affirme ne pas en savoir plus à propos de cette liste d’ouverture Amuitahira'a de Papeete. On sait cependant que le parti des bleus refusera de s’associer à cette aventure électorale, si la liste devait être conduite par Gaston Flosse. La question a déjà été tranchée par les instances du parti souverainiste. 

Minarii Galenon était injoignable lundi. Mais à en croire Gaston Flosse, une entente de principe semble avoir été trouvée récemment entre la responsable Tavini de Papeete et le leader orange. Au Tahoera’a, un conseil politique était organisé ce lundi soir pour examiner tout ça.

Reste au leader politique un préalable à franchir avant de se lancer à la conquête de la mairie de Papeete : être reconnu citoyen de la capitale polynésienne.

Mon inscription sur la liste électorale est obligatoire”

Et à 88 ans, le Vieux lion ne jette pas l’éponge. Gaston Flosse a déposé lundi une nouvelle demande d’inscription sur la liste électorale de Papeete, de même que Pascale Haiti sa compagne. Tous deux déclarent habiter depuis mi-juillet le studio de 15 mètres carrés que leur sous-loue le parti politique Tahoera’a Huiraatira à son siège de l’immeuble Wolher au 4, rue François Cardella à Papeete. 
Une précédente demande d’inscription déposée le 5 décembre avait été rejetée par le maire de Papeete pour cause de délai de résidence inférieure à six mois dans ces locaux. Le 24 janvier dernier, à l’issue d’un recours devant le tribunal d’instance, la qualité de domicile réel a été refusée à la studette que déclare occuper le couple, faute d’un accès clairement établi dans le contrat de bail à la cuisine commune. 

Entre-temps, un réfrigérateur et une plaque chauffante ont été installés dans cette “chambre salle-de-bain”. Et dorénavant le délai de résidence légal de six mois exigé par le code électoral est accompli depuis le 1er février. Cette fois-ci, le couple part confiant. Le maire de Papeete à cinq jours francs pour rendre une décision. Une décision sera rendue dans le courant de la semaine.

En attendant, le président du Tahoera’a insiste auprès de Michel Buillard : “Mon inscription sur la liste électorale est obligatoire : je ne dispose d’aucun autre domicile, ni d’aucun autre lieu de résidence dans aucune autre commune que Papeete.” Pour le leader orange, un nouveau refus serait de toute évidence une obstruction d'ordre politicien : “(…) pour des raisons liées à notre prochaine concurrence au sein des élections municipales, vous signeriez assurément ce refus non pas en tant que maire, mais comme candidat aux élections.”

Et le candidat Flosse en rajoute une couche en sortant de sa manche cinq notifications de décisions d’inscription de SDF sur la liste électorale de Papeete, délivrées entre mi-septembre et mi-janvier : “Cela serait d’autant plus scandaleux qu’en tant que maire vous avez procédé à l’inscription de plusieurs dizaines de sans domicile fixe de la commune sur la liste en leur assignant nécessairement un domicile fallacieux ou artificiel et, en tout cas, sans aller vérifier les qualités bourgeoises de leur “domicile”.” 
L'adresse de rattachement de ces SDF est tantôt le Centre de jour de l’avenue du chef Vairaatoa, tantôt la Maison du Bon Samaritain. Aux élections municipales des 15 et 22 mars prochains, ils voteront depuis le bureau n°5, école de Mamao.

Une élection à laquelle Gaston Flosse compte participer à Papeete, pour y défier le maire sortant Tapura, Michel Buillard, toujours réélu depuis 1995. 

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 3 Février 2020 à 16:42 | Lu 3112 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mardi 26 Mai 2020 - 22:27 Audition libre pour Temaru, pas plus…

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus