Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Fête de la Musique 2011 : l’Outre-mer français s’expose en Océanie



Fête de la Musique 2011 : l’Outre-mer français s’expose en Océanie
SUVA, mardi 21 juin 2011 (Flash d'Océanie) – La trentième édition de la Fête de la Musique, célébrée dans plus de cent quatre vingt pays hors France, coïncide cette année avec l’Année des Outre-mer, aboutissant ainsi à une présence soutenue d’artistes des collectivités françaises du Pacifique dans leur environnement régional, y compris à Vanuatu et à Fidji, mais aussi en Australie et en Nouvelle-Zélande.
À Vanuatu, où cet événement a été suivi dès 1994, plusieurs podiums musicaux viendront animer les rues et le front de mer de la capitale Port-Vila avec, cette année, un accent tout particulier sur ce que les organisateurs veulent être une « occasion de mettre en lumière toute la richesse des cultures musicales ultra-marines et (…) plus spécifiquement de la musique calédonienne ».
Outre les artistes et musiciens professionnels réunis pour l’occasion d’un concert en continue jusque tard dans la soirée, la chance est aussi donnée à des amateurs de se produire.
En mode décentralisé, cette fête de la musique couleur vanuatuane, soutenue par l’Alliance française et des partenaires locaux privés, sera aussi déclinée à Luganville (seconde ville de l’archipel, sur l’île d’Espiritu Santo, Nord), à Norsup (île de Mallicolo et jusqu’aux îles Banks (extrême Nord de l’archipel).
En Australie, toujours via le réseau des Alliances françaises, la fête de la musique concernera la capitale fédérale Canberra (17 juin), mardi 21 juin 2011 Sydney, Brisbane, puis, le 25 juin, Perth et Adelaïde.
À Suva, où cet événement musical a attiré il y a quelques années plus d’une dizaine de milliers de spectateurs, mais était tombé en désuétude ces trois dernières années, 2011 sera placé sous le signe du renouveau avec un concert permanent et gratuit à partir de 16h30 locales (GMT+12) jusqu’en milieu de soirée, sur l’esplanade du Musée national de Fidji, à Suva, dans les jardins Thurston.
Tout comme pour Vanuatu, le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie a participé à cet événement en finançant le déplacement d’un groupe néo-calédonien.
Pour Suva, il s’agit de « À Genoux sur Les Coudes », une formation basée à Nouméa qui allie chant et guitares sur un registre jazz.
Une bonne demi-douzaine de groupe locaux, tous genres confondus (y compris des étudiants de la filière musicale de l’Université Nationale de Fidji), constitue le reste de l’affiche.

Les premières Fête de la Musique du monde sont à Fidji et en Nouvelle-Zélande

Par ailleurs, contrairement aux précédentes éditions fidjiennes de la Fête de la Musique (qui étaient plutôt tenues le week-end), l’édition 2011 retrouvera l’esprit initial de ce concert mondial en étant célébrée le 21 juin, plaçant ainsi Fidji (avec la Nouvelle-Zélande) en première place sur les fuseaux horaires.

En attaché:
Document sonore (format Real Player) --- Entretien avec Antoine Esteban, attaché régional pour la coopération et la culture à l’ambassade de France à Suva (Fidji) : la Fête de la Musique, facteur d’intégration régionale.
f0_110620222712.rm f0_110620222712.rm  (189.02 Ko)

Rédigé par PaD le Lundi 20 Juin 2011 à 18:35 | Lu 860 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués