Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Favoriser le reclassement des personnes victimes d’un licenciement économique


Dans sa séance du 27 octobre 2010, le conseil des ministres a adopté un arrêté proposé par le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle visant à favoriser le reclassement des personnes victimes d’un licenciement économique en les orientant vers la formation professionnelle et en leur allouant une indemnité mensuelle de stage revalorisée.


Favoriser le reclassement des personnes victimes d’un licenciement économique
Cette revalorisation concerne les formations mises en œuvre par le S.E.F.I., le Service du travail et le C.F.P.A. mais également celles des autres organismes de formation publics s’ils accueillent des personnes licenciées pour motif économique.

Cette voie de la formation professionnelle présente plusieurs avantages :

-La formation professionnelle facilite le reclassement de la personne car elle lui permet, soit de se perfectionner dans le métier qu’elle exerçait, soit de se former dans un nouveau domaine afin de donner une nouvelle orientation à sa carrière professionnelle ;

-Elle respecte la dignité du travailleur ;

Elle ne prévoit aucune durée de recherche d’emploi pour y accéder, l’intervention des pouvoirs publics peut donc être plus rapide ;

-Enfin, dans le cadre de la formation professionnelle, le stagiaire demeure dans le régime des salariés de la Caisse de prévoyance sociale.

Rédigé par extrait du conseil des ministres le Mercredi 27 Octobre 2010 à 16:53 | Lu 422 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Novembre 2020 - 10:43 Bouteau défend ses dispositifs pour l'emploi

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus