Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Faille informatique : elle détourne 6 millions de Francs d'une pharmacie



image d'illustration
image d'illustration
PAPPETE, le 24 mai 2015 - Simple caissière dans une pharmacie de Punauuia, elle découvre une faille informatique dans le système informatique et détourne 6 millions de francs. Le tribunal la condamne à 8 mois de prison avec sursis.

Mardi après-midi mademoiselle M était jugée par le tribunal correctionnel de Papeete pour vol et modification de donnée informatique. La jeune femme était absente, ce que le président du tribunal correctionnel n'a pas manqué de relever.

Entre le 4 novembre 2014 et le 7 septembre 2015, mademoiselle M, caissière dans une pharmacie de Punauuia avait réussi à détourner 6 636 429 millions de Francs. Pour ce faire, la jeune femme modifiait les données saisies sur le logiciel informatique de la pharmacie grâce à une faille qu'elle avait détectée dans le logiciel informatique.

La faille informatique lui permettait de présenter des comptes clairs et de faire disparaitre toutes les informations correspondant à des entrées en liquide. Constatant des irrégularités dans le chiffre d'affaires la gestionnaire de la pharmacie demande à l'informaticien de regarder dans le système. Celui-ci en déduit que c'est un bug du logiciel. À partir de ce moment-là, la gestionnaire et son adjointe mettent une attention accrue aux ventes et constate qu'il n'y a pas de problème de fonds de caisse quand une des vendeuses est absente ou en congé. Six mois se sont écoulés depuis les premières irrégularités quand l'informaticien découvre qu'il y a une faille dans le système et avant qu'il ne dresse le constat que des détournements de fonds s'opèrent dans la pharmacie. Une fois la faille découverte, l'informaticien installe un logiciel espion afin de retracer toutes les données effacées

Le 7 septembre 2015, la gestionnaire de la pharmacie porte plainte alors qu'elle se trouve à la gendarmerie son adjointe l'appelle pour lui indiquer que des mouvements s'opèrent sur le logiciel. Les gendarmes interviennent et arrête la voleuse la main dans le sac avec 80 000 francs en poche.

L'expert informatique décide de faire le tour de ses clients et découvre que la jeune femme avait déjà détourné 3 millions de francs dans une autre pharmacie de la côte est.

La jeune femme admet les faits qui lui sont reprochés, mais indique dans le procès-verbal qu'elle serait tombée par hasard sur la faille en faisant une mauvaise manipulation. "Je ne pense pas que c'était voulu" ajoute l'avocate de la partie civile. L'enquête n'a pas réussi à déterminer comment la prévenue a dépensé les sommes qu'elle a volées, elle n'a d'ailleurs pas dit ce qu'elle avait fait de l'argent.

Alors que le procureur demandait dans ses réquisitions une peine mixte de 12 mois de prison, dont 4 mois de sursis et une mise à l'épreuve de 3 ans, ainsi que l'obligation d'indemniser la victime. Le tribunal correctionnel a quant à lui opté pour une peine de 8 mois de prison avec sursis et mise à l'épreuve ainsi que l'obligation de rembourser la pharmacie.

Rédigé par Marie Caroline Carrère le Mardi 24 Mai 2016 à 17:47 | Lu 9799 fois







1.Posté par Quoi???!!!! le 25/05/2016 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Entre le public et le privé, le détournement de fonds devient un sport local dont les politiciens excellent. Quel exemple navrant pour notre jeunesses perdue...

2.Posté par gaston le 25/05/2016 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'habitude elle ne remboursera pas l'argent quelle a volé comme d'habitude insolvabilité ,et la justice en rien foutre .Une fois jugé très vite oubliée .c'est toujours la même choses .C'est le juge gauchiste en première instance au tribunal du travail qui n’hésite pas a mettre les entreprises en difficultés. il ne regarde ce qu'il veux voir et jamais coté employé .Il serait temps de changer les lois avec plus d’équité .En France c'est la même choses justice de merde .Ont le vois en ce moment
avec des jeunes qui n'ont jamais travailler et qui manifeste sans savoir a ce qu'ils disent .

3.Posté par CITRUS le 25/05/2016 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

ptain de pseudo justice
moi oooosssi jveux bien voler
PAS ALLER EN TAULE
PAS REMBOURSER
PAS DE TRACE DANS MON CASIER .......DONC
PEUT CONTINUER
triste justice , après TOI le parent RESPONSABLE
qu'elle image de la société ou de la justice donne tu a tes mouflets ???
donner a tes enfants

4.Posté par moana le 25/05/2016 18:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Elle a déjà détourné 3 millions, là c'est 6 millions et pas de prison ferme. La prochaine fois c'est 10, 15, 20 ....millions c'set l'impunité totale. et bien sûr elle est insolvable. Pour protéger les entreprises, qu'on publie le nom et la photo de ces personnes. çà ne donne vraiment pas envi d'investir dans ce pays entre les voleurs impunis, les fainéants ou des délégués syndicaux ripoux qu'on ne peut pas virer ou les grèves à répétition. Mieux vaut investir ailleurs.

5.Posté par Mana''''o le 25/05/2016 22:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ia ora na,
Au moins ils l'ont chopé, alors qu'elle aurait pu se dorer la pillule encore longtemps.
La machine était bien rodée... Mais attention un voleur peut en cacher un autre (responsable, comptable habile des chiffres, les patrons eux-mêmes -faut pas se leurrer- ...) surtout qu'en ce moment c'est la "mode" pour certains de mettre leur société en difficultés financières pour finir en liquidation judiciaire. Plus facile à dire qu'à faire, mais ça s'applique à toutes les boîtes (privé et public) il faut plus de contrôles, où bien des contrôles inopinés effectués par des personnes compétentes extérieures à l'entité; aujourd'hui la confiance est devenue si fragile, il faudra faire du tri dans le staff aussi.

6.Posté par emere cunning le 26/05/2016 21:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Récidiviste pour plusieurs millions, et elle a le culot de prétendre être "TOMBEE PAR HASARD sur la faille en faisant une mauvaise manip ". Elle est fortiche la nana, encore mieux son avocat qui "pense qu'elle n'a pas voulu", et la meilleure, ces juges qui lui filent l'absolution, quasiment. Même pas de nom en plus, elle pourra remettre ça sans problème !!!!

@ Moana (i te 'ore roa),
" ça ne donne vraiment pas enviE d'investir dans ce pays" !!!
Alors tu sais ce qui te reste à faire, déguerpir au plus vite. ET tu t'en prends à tes juges qui pratiquent deux poids de mesures. Quant aux syndicats et grèves en veux tu en voilà, faudrait te connecter un peu mieux sur ce qui se passe chez toi... que esta la mi*rda.

7.Posté par Mata le 27/05/2016 14:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

8 mois avec sursis (donc pas de prison pour elle) et obligation de rembourser de l'argent qu'elle a déjà dépensé (donc insolvable). Elle a quand même volé 6.6 millions !! La réquisition du procureur était juste mais le tribunal encore une fois décide de donner une peine bien en dessous de celle mérité !
J'hésite entre ces deux phrases :
1 - Le tribunal se rend complice de la hausse de l'insécurité et de la délinquance dans notre pays en donnant des peines bien en dessous de celles mérités
2 - Le tribunal est complètement incompétent dans ses fonctions.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 22 Septembre 2018 - 07:48 Les syndicalistes ne lâcheront rien

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués