Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


FIDJI: Le Fiji Times vendu à une entreprise locale


SUVA, mercredi 15 septembre 2010 (Flash d'Océanie) – Le plus ancien quotidien des îles Fidji, le Fiji Times, qui appartenait jusqu’ici au groupe de presse News Limited (lui-même faisant partie de News Corp. De l’Australo-américain Rupert Murdoch) a été vendu mercredi à une société locale, Motibhai, spécialisée dans le commerce, a annoncé ce journal sur son site Internet.


FIDJI: Le Fiji Times vendu à une entreprise locale
Ce titre, fondé en 1869 et qui avait rejoint ensuite le groupe Murdoch, se trouvait confronté aux nouvelles dispositions du décret relatif aux médias, mis en place depuis le mois de juin 2010 par le gouvernement issu du putsch du 5 décembre 2006.
Selon ces nouvelles dispositions, l’actionnariat de tout organe de presse locale est désormais plafonné à dix pour cent pour les parts de capital étrangères.
Or, le capital du Fiji Times était composé à quatre vingt pour cent de parts de la société mère australienne, News Limited.
Le montant de la transaction de mercredi n’a pas été révélé par le directeur général du groupe News Limited John Hartigan, qui s’st fendu d’un communiqué depuis le siège régional d’Australie.
Le titre Fiji Times appartenait en fait à la société Pacific Publications (Fiji) Limited, dont les parts font l’objet de la cession.
Cette vente, pour être achevée, doit maintenant obtenir l’agrément des autorités fidjiennes compétentes pour une transaction ferme annoncée pour le 22 septembre 2010.
Aux termes du décret relatif aux médias, le Fiji Times avait jusqu’au 28 septembre 2010 pour se mettre en conformité avec les nouvelles règles.
Mahendra Motibhai Patel, directeur général du groupe Motibhai, s’est déclaré pour sa part « ravi » que son offre ait abouti sur cette transaction.
« Nous continuerons à faire en sorte que le Fiji Times demeure le quotidien préféré de la vaste population des îles Fidji et nous continuerons à faire honneur au vieil adage selon lequel ‘le jour n’est pas fini tant que vous n’avez pas lu le Fiji Times’ », a-t-il ajouté tout en assurant une transition « en douceur » afin que le quotidien fonctionne de manière « indépendante » au sein de sa nouvelle famille.
M. Hartigan a estimé que cette vente s’était effectuée « à contrecœur », mais qu’étant donné les circonstances, il était lui aussi « ravi » qu’il ait été possible de « trouver un acheteur qui reprendra l suite des opérations, respectera notre héritage et investira dans l’avenir ».
Cette vente, selon lui, « représente le meilleur résultat possible pour le personnel, pour les annonceurs et pour les lecteurs ».
M. Patel, a précisé M. Hartigan, a aussi été membre du conseil d’administration du quotidien.
La veille, mardi 14 septembre 2010, c’était le concurrent direct du Fiji times, le quotidien Fiji Sun, qui annonçait avoir fait une offre, immédiatement rejetée par la Commission du Commerce, organe censé veiller sur l’équité des transactions et le respect des règles de concurrence pour les consommateurs de l’archipel.
Le directeur de la publication du Sun, Peter Lomas, avait alors ajouté qu’il se tenait à la disposition du Times au cas où la transaction avec Motibhai ne trouvait pas de conclusion.

pad

Rédigé par Pad le Mardi 14 Septembre 2010 à 22:05 | Lu 385 fois




Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués