Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Etat et Pays unis pour l'aide aux victimes



Tahiti, le 19 novembre 2019 - Un comité local d’aide aux victimes d’accidents collectifs ou de catastrophes naturelles est mis en place en Polynésie française pour coordonner de manière transversale l’action des services de l’administration.

Le haut-commissaire de la République, Dominique Sorain et le procureur de la République, Hervé Leroy, ont installé le comité local d’aide aux victimes (CLAV) mardi lors d’une réunion organisée en présence du président de la Polynésie française, Edouard Fritch, de chefs de services de l’Etat et du Pays et de représentants d’associations.

Institués par un décret, les comités locaux d’aide aux victimes ont succédé aux comités locaux d’aide aux victimes du terrorisme, créés en métropole à la suite des attentats de 2015 pour une prise en charge dédiée. Depuis "d’autres événement ont rendu nécessaire une coordination en la matière", a contextualisé le haut-commissaire Dominique Sorain, mardi. "Cela a été le cas aux Antilles après l’ouragan Irma ou lors d’accidents impliquant beaucoup de victimes. Ce comité local a une palette d’actions très large. Après que les personnes ont été mises hors de danger, on va pouvoir leur apporter des réponses en termes de vie quotidienne. Concrètement, ce comité local d’aide aux victimes a vocation à décloisonner l’approche des différentes structures. Il apparaît qu’il est nécessaire d’avoir une approche coordonnant l’ensemble des services pour assurer la prise en charge des victimes."

Le comité local d’aide aux victimes mis en place au fenua se fait fort de veiller à la structuration, à la coordination, à la mise en œuvre et à l'amélioration des dispositifs locaux d’accompagnement et d'aide aux victimes, notamment d’infractions pénales, d’accidents collectifs ou en cas de catastrophes naturelles.

Pour faciliter l’accès à l’information et l’accompagnement dans les démarches administratives doit être également facilité, les premiers travaux du CLAV vont porter sur la rédaction d’un annuaire local recensant tous les acteurs pouvant être sollicités pour la mise en œuvre des droits des victimes (prise en charge, suivi, indemnisation, etc.), dans l’intérêt de faciliter le parcours de la victime.

Parallèlement, le CLAV prévoit de rédiger un schéma local d’aide aux victimes pour présenter les dispositifs existants, évaluer les moyens possibles et définir les actions locales prioritaires. Cela implique de réaliser au préalable un état des lieux transversal et approfondi des dispositifs existants,  ce qui permettra de structurer les dispositifs d’aide aux victimes.

L’ensemble des services publics de l’Etat et du Pays sont mobilisés autour de ces objectifs communs pour structurer l’aide aux victimes confrontés à des crises majeures que sont les accidents collectifs ou les catastrophes naturelles.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 19 Novembre 2019 à 15:46 | Lu 797 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 7 Août 2020 - 11:26 Cinq nouveaux cas Covid confirmés depuis mardi

Vendredi 7 Août 2020 - 09:58 ​L’économie broie du très noir

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus