Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Et si le fenua devenait une destination culinaire ?



PAPEETE, le 7 juin 2019. Le Vietnam est une destination touristique réputée à travers le monde pour ses saveurs culinaires qu’elle propose. Le professeur Thi Thuy Duong Ha a expliqué, lors d’une conférence, comment le Vietnam a su miser sur la gastronomie pour assurer le développement de son industrie touristique. De quoi donner des idées aux acteurs du tourisme au fenua.

Les rouleaux de printemps, les bò bún vous connaissez tous, n’est-ce pas ? Ce sont des spécialités culinaires du Vietnam. Le pays qui s‘étire sur 3 260 km de frontière maritime a décidé de mettre en avant ses spécialités culinaires pour attirer les touristes.

En 2018, 15,5 millions de touristes étrangers ont foulé le sol vietnamien, soit une hausse de 19,9% par rapport à 2017. « La particularité du Vietnam réside dans sa culture riche et variée, sa cuisine délicieuse et son fort esprit d'indépendance », souligne le professeur Thi Thuy Duong Ha. Docteur en management, responsable du département Tourisme de l’Université de Hô Chi Minh City, la jeune femme a tenu vendredi une conférence sur « le tourisme culinaire : le cas du Vietnam et les enjeux pour la Polynésie française ».

« L'identité alimentaire fait partie des critères qu'un pays peut mettre en avant pour attirer les touristes internationaux », explique le professeur Thi Thuy Duong Ha. Les dépenses concernant la nourriture peuvent représenter 1/3 des dépenses totales d’un touriste.
Pour séduire les clients, le Vietnam met en avant sa diversité culturelle et culinaire, les vendeurs de rue et les marchés sur le fleuve du Mekong. Le Vietnam revendique pas mal de 3 000 plats différents. Il y a quelque 30 000 restaurants ou espaces de restauration et pas moins de 15 000 restaurants sur l’eau.

Les mets vendus dans les rues de Hanoi ont ainsi séduit nombre de touristes. Richard Johnson, auteur du Lonely Planet sur les meilleures nourritures vendues dans la rue, fait ainsi l’apologie Bánh mì (casse-croûte), meilleurs que ceux qu’on peut trouver à « Rome, Copenhague ou même New York ».

Pour attirer les touristes, le Vietnam organise aussi des festivals culinaires, des formations pour apprendre à cuisiner à la vietnamienne. Des packages avec des itinéraires pour découvrir les mets culinaires du pays sont aussi proposés aux touristes. « Relier la nourriture, l’identité culturelle et la destination peut être un moteur important du développement économique du pays hôte tout en préservant son héritage culturel », souligne Thi Thuy Duong Ha. « La gastronomie joue un rôle important dans la culture vietnamienne. La nourriture reflète l'histoire, le climat et la géographie du pays, ainsi que l'esprit des gens. »

Elle insiste ensuite sur la nécessité d’inclure dans la démarche « les producteurs et restaurateurs, les entreprises de tourisme, les écoles de tourisme, les associations de tourisme et les organisations de tourisme régionales ».
Thi Thuy Duong a conclu en rappelant que les touristes se tournaient de plus en plus vers une alimentation bonne pour la santé et respectueuse de l’environnement, ce que fait le ma’a tahiti.


Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 7 Juin 2019 à 15:55 | Lu 1595 fois

Tags : TOURISME





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués


















ranktrackr.net